Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - Actualités météo

 
 

Alerte info :  aucune alerte en cours dans la  région.

 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités météo
La tendance météo

previ.jpgUn week end pascal plutôt frais :C'est un temps qui ne sera pas vraiment aux tisons mais tout de même assez frais pour ce dimanche de Pâques. Si la journée de samedi sera la plus douce et la plus belle de ces 3 jours, dimanche on attend le passage d'une perturbation. Les maximales ne dépasseront plus les 10° en plaine et la neige est attendue en moyenne montagne. Lundi, nuages et soleil au programme avec un mercure en hausse. Une nouvelle dégradation interviendra avant le soir. Les jours suivants s'annoncent encore assez perturbés avec de fréquentes précipitations; sous forme de neige dès 1500 à 1800 m. Une bonne nouvelle pour la fin de saison dans les hautes stations.

Voir la suite Lire la suite

Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Pratique

previ.jpgLes premières neiges ont fait leur apparition dès cette fin novembre sur tous nos reliefs à relative basse altitude. Ce fut déjà pour beaucoup l'occasion de parer leurs véhicule de pneus hiver. Mais encore faut-il adopter même avec cet équipement de bons réflexes de conduite.

reportage.jpg

Reportages photos

photoneige.jpg

 Nos reportages photos et randos

sur Photorandos.fr

Twitter

Actualités météo
rss Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://www.meteoalpes.com/data/fr-news.xml


30 à 50 cm attendus en moyenne montagne

Cette nuit, la neige a fait son apparition sur les hauteurs des stations des massifs alpins mais pour le moment elle s'est contenté de blanchir les hauteurs au-delà des 2000 m d'altitude. Mais il ne faut pas se fier à la situation actuelle. Une perturbation très active est attendue dans le courant de l'après-midi et la nuit à venir avec un refroidissement à la clé qui sera significatif. Ainsi, la neige va tomber de plus en plus bas dans les heures à venir. En haute montagne, on attend 30 à 50 centimètres au-dessus de 2000 mètres selon les massifs et même plus bas. Dans la nuit de samedi à dimanche, les sols pourraient blanchir en moyenne montagne avec des flocons vers 1000 mètres notamment dans les Alpes du nord .Météo France prévoit même quelques des flocons sous forme de giboulées à plus basse altitude vers 500 mètres lundi et mardi avec un froid plus sec mais aussi plus vif. De nouvelles chutes de neige sont d'ores et déjà prévues pour le milieu de semaine prochaine dès la moyenne montagne. Il n'y aura pas d'été de la Saint Martin cette année !. Par la suite, le thermomètre remontera un peu mais l'on restera dans une fraicheur marquée pour la saison.

Auvergne : les services routiers du département ont procédé à la fermeture des routes d’accès au Pas de Peyrol-Puy Mary. Ces itinéraires sont interdits à la circulation depuis vendredi 4 novembre 2016 à 16h00.
Si les conditions deviennent plus favorables dans les jours qui viennent, ces itinéraires pourraient être à nouveau ouverts à la circulation.
Dans le cas contraire, la date de réouverture de ces axes routiers devrait intervenir dans le courant du mois de mai 2017.

 

Le froid va débouler sur la France.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


vigi05112016.jpgVigilance orange aux pluies dans les Alpes

Météo France  place à compter de 10 h ce matin les Alpes de Haute Provence et les Hautes Alpes en vigilance orange pour de fortes précipitations et ce jusqu'à demain matin 6 h.

C'est la durée des précipitations ainsi que leur domaine géographique assez étendu, plus que leur intensité ponctuelle, qui font de cet événement un événement nécessitant une vigilance particulière.


Situation actuelle :
Les précipitations deviennent régulières et localement plus soutenues sur les Alpes en particuliers sur les versants sud-ouest des massifs montagneux.


Evolution prévue :
Les précipitations vont perdurer la journée de samedi et la nuit suivante. Les précipitations seront par moment plus marquées, voire orageuses. Sur cet épisode on attend des cumuls assez étendus entre 80 et 100mm et localement jusqu'à 120mm dans la région des Ecrins.
Les versants sud-ouest des massifs seront particulièrement concernés par des cumuls importants.
Actuellement, ces précipitations tombent sous forme de neige à partir de 1400m sur l'est des Hautes Alpes mais plus à l'ouest et au sud la neige est rejetée au-dessus de 2000m. En journée la pluie s'impose partout jusqu'au dessus de 2000 à 2200m.

 

----------------------------------------------------------

De nombreuses routes déjà fermées ce matin


- Le col de l'Echelle a fermé ce matin pour l'hiver. Les GPS ne prennent pas encore en compte cette fermeture, le Département conseille de ne pas le suivre.
- La D236T, qui relie Villard-Saint-Pancrace aux Ayes a été fermée ce matin. Elle devrait rouvrir le 28 avril (à 15 jours près).
- La D232T est fermée à la circulation depuis ce matin entre Briançon et la Croix de Toulouse. Elle rouvrira le 28 avril, selon les conditions.
- La D301T, de Névache à Laval, par la Haute Vallée de la Clarée, est fermée pour l'hiver depuis ce matin, jusqu'aux environs du 28 avril (à 15 jours près).
- La D35T qui de rallier Puy-Chalvin aux Combes, la route est fermée pour l'hiver depuis ce matin, jusqu'aux environs du 28 avril.
Par ailleurs les conditions de circulation hivernale sont délicates sur la RN94 entre L'Argentière et l'Italie (col de Montgenèvre interdit PL>26t). Sur le reste du réseau routier de la Dir Méditerranée (les routes nationales) les conditions de circulation sont normales.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Météo France vient de publier en ce début novembre le premier bulletin neige et avalanches de cet automne. Pour le moment, peu de neige à signaler sur nos massifs mais la situation devrait nettement changer ce week end avec un perturbation très active et une chute du mercure ce dimanche.

Chablais 

Pas de neige pour l'instant. Chute prévue pour ce week-end, perturbation active. Limite pluie/neige vers 2200 m, puis 1500 m la nuit de samedi à dimanche. Giboulées à 1000 m dimanche. Chartreuse Actuellement il n'y a pas de neige en Chartreuse. La perturbation attendue ce week-end va apporter les premières neiges significatives. Jusqu'à samedi après-midi, il pleuvra jusqu'aux sommets du massif. Un refroidissement débute en soirée. Dimanche à l'aube, quelques centimètres auront blanchi les sols dès 1000 à 1200 m. En journée de dimanche, le froid se renforce, il neige au-dessus de 800 m, en faible quantité.

Belledonne

Actuellement il y a très peu de neige sur Belledonne, seuls quelques centimètres traînent par places en versants nord au dessus de 2800 m. La perturbation attendue ce week-end va apporter les premières neiges significatives. Jusqu'à samedi après-midi, il pleuvra jusque vers 2200/2400 m. Plus haut une première couche significative se constitue. Un refroidissement débute la nuit suivante. Dimanche à l'aube, quelques centimètres auront blanchi les sols dès 1000 à 1200 m, on aura peut-être 20 à 30 cm au-dessus de 2500 m. En journée de dimanche, le froid se renforce, il neige au-dessus de 800 m, en faible quantité. Mont Blanc Très peu de neige plus bas que 3000 m. Haute-montagne : la grosse chute de neige du 26 octobre, fortement soufflée par le vent de N/NE la semaine dernière, a formé des accumulations. Rares plaques possibles en zones raides de dépôt, probablement difficiles à briser. Pas d'activité spontanée.

Aravis

Pas de neige pour l'instant. Chute prévue pour ce week-end, perturbation active. Limite pluie/neige vers 2200 m, puis 1500 m la nuit de samedi à dimanche. Giboulées à 1000 m dimanche. Bauges On attend l'arrivée de la neige à 1600 m samedi soir puis 600/800 m dimanche. Elle va se déposer partout à même le sol. Selon les quantités (15 à 30 cm vers 2000 m), on peut s'attendre à quelques coulées dimanche à la faveur de quelques trouées. De même, il est possible qu'une ou deux plaques se forment près des crêtes.

Grandes Rousses

Actuellement l'enneigement est très faible, il faut monter à plus de 2800 m en nord pour trouver quelques centimètres de neige. La perturbation attendue ce week-end va apporter les premières neiges significatives. Samedi en journée, il pleuvra jusque vers 2200/2400 m. Plus haut une couche significative se constitue. Un refroidissement débute la nuit suivante. Dimanche à l'aube, quelques centimètres auront blanchi les sols dès 1200 à 1400 m, on aura peut-être 20 à 30 cm au-dessus de 2500 m. En journée de dimanche, le froid se renforce, il neige au-dessus de 800 m, en faible quantité.

Oisans

Actuellement l'enneigement est faible, il faut monter à plus de 2600 à 2800 m en versant nord pour trouver quelques centimètres de neige. La neige présente en nord à haute altitude ne présente pas pour le moment de caractère instable, mais les conditions pourront sensiblement changer avec la perturbation attendue ce week-end. Samedi en journée, il pleuvra jusque vers 2200/2400 m. Plus haut une couche significative se constitue. Un refroidissement débute la nuit suivante. Dimanche à l'aube, quelques centimètres auront blanchi les sols dès 1200 à 1400 m, on aura probablement 30 à 40 cm de fraîche au-dessus de 2700 m. En journée de dimanche, le froid se renforce, il neige au-dessus de 800 m, en faible quantité. Vercors Actuellement il n'y a pas de neige sur le Vercors. La perturbation attendue ce week-end va apporter les premières neiges significatives. Jusqu'à samedi après-midi, il pleuvra jusqu'aux sommets du massif. Un refroidissement débute la nuit suivante. Dimanche à l'aube, quelques centimètres auront blanchi les sols dès 1000 à 1200 m. En journée de dimanche, le froid se renforce, il neige au-dessus de 800 m, en faible quantité.

Beaufortain

On trouve un peu de neige à partir de 2500/2800 m selon les versants. Elle est souvent durcie/croûtée à toutes altitudes avec localement quelques sous-couches anguleuses. Le changement de temps attendu ce week-end avec de la neige en baisse vers 1600 m samedi soir puis 600/800 m dimanche va tout modifier. En fonction des quantités (environ 40 cm au-dessus de 2500 m), il faut s'attendre à un peu d'activité naturelle en pentes raides, samedi durant le mauvais temps (plutôt au-dessus de 2500 m) puis dimanche avec quelques trouées (à partir de 2000 m). De même, le vent de Sud-ouest (samedi) puis de Nord-ouest (dimanche) risque de favoriser la formation de quelques plaques au-dessus de 2500 m (adhérence délicate sur une surface dure/regelée).

Haute Tarentaise

On trouve un peu de neige à partir de 2500/2800 m selon les versants. Elle est souvent durcie/croûtée à toutes altitudes avec localement quelques sous-couches anguleuses. Le changement de temps attendu ce week-end avec de la neige en baisse vers 1600 m samedi soir puis 600/800 m dimanche va tout modifier. En fonction des quantités (environ 20 à 40 cm au-dessus de 2500 m), il faut s'attendre à un peu d'activité naturelle en pentes raides, samedi durant le mauvais temps (plutôt au-dessus de 2500 m) puis dimanche avec quelques trouées (à partir de 2000 m). De même, le vent de Sud-ouest (samedi) puis de Nord-ouest (dimanche) risque de favoriser la formation de quelques plaques au-dessus de 2500 m (adhérence délicate sur une surface dure/regelée).

Vanoise

On trouve un peu de neige à partir de 2500/2800 m selon les versants. Elle est souvent durcie/croûtée à toutes altitudes avec localement quelques sous-couches anguleuses. Le changement de temps attendu ce week-end avec de la neige en baisse vers 1600 m samedi soir puis 600/800 m. Dimanche va tout modifier. En fonction des quantités (environ 20 à 40 cm au-dessus de 2500 m), il faut s'attendre à un peu d'activité naturelle en pentes raides, samedi durant le mauvais temps (plutôt au-dessus de 2500 m) puis dimanche avec quelques trouées (à partir de 2000 m). De même, le vent de Sud-ouest (samedi) puis de Nord-ouest (dimanche) risque de favoriser la formation de quelques plaques au-dessus de 2500 m (adhérence délicate sur une surface dure/regelée).

Haute Maurienne et Maurienne

On trouve un peu de neige à partir de 2500/2800 m selon les versants. Elle est souvent durcie/croûtée à toutes altitudes avec localement quelques sous-couches anguleuses. Le changement de temps attendu ce week-end avec de la neige en baisse vers 1600 m samedi soir puis 600/800 m dimanche va tout modifier. En fonction des quantités (environ 20 à 40 cm au-dessus de 2500 m), il faut s'attendre à un peu d'activité naturelle en pentes raides, samedi durant le mauvais temps (plutôt au-dessus de 2500 m) puis dimanche avec quelques trouées (à partir de 2000 m). De même, le vent de Sud-ouest (samedi) puis de Nord-ouest (dimanche) risque de favoriser la formation de quelques plaques au-dessus de 2500 m (adhérence délicate sur une surface dure/regelée).

Champsaur

Vendredi, le risque d'avalanche reste très faible. Samedi, par contre, les conditions vont radicalement changer, avec l'arrivée d'une perturbation très active, accompagnée de vent fort. 50 à 80 cm, voire 1 m sont attendus au dessus de 2200/2400 m. De nombreuses accumulations et plaques à vent fragiles vont se former en altitude. Quelques unes de ces plaques pourront se rompre naturellement dans les pentes les plus chargées et faire des avalanches volumineuses. De dimanche à mardi, compte tenu du refroidissement marqué attendu, la neige va rester froide et légère dans les versants ombragés, abrités du vent, ainsi qu'à haute altitude dans les versants ensoleillés. Quelques coulées ou avalanches naturelles pourront se produire naturellement dans les pentes et couloirs raides à la faveur des éclaircies, mais le risque principal sera le déclenchement d'une plaque à vent récente dans les pentes raides. Compte tenu des importantes quantités de neige attendues, ces avalanches pourront être volumineuses.

Dévoluy

Vendredi, le risque d'avalanche reste très faible. Samedi, par contre, les conditions vont radicalement changer, avec l'arrivée d'une perturbation active, accompagnée de vent fort. 40 à 70 cm sont attendus au dessus de 2200/2400 m. De nombreuses accumulations et plaques à vent fragiles vont se former en altitude. Quelques unes de ces plaques et accumulations pourront se rompre naturellement dans les pentes les plus chargées. De dimanche à mardi, compte tenu du refroidissement marqué attendu, la neige va rester froide et légère dans les versants ombragés, abrités du vent, ainsi qu'à haute altitude dans les versants ensoleillés. Quelques coulées ou petites avalanches naturelles pourront se produire naturellement dans les pentes et couloirs raides à la faveur des éclaircies, mais le risque principal restera le déclenchement d'une plaque à vent récente dans les pentes raides.

Queyras

Vendredi, le risque d'avalanche reste très faible. Samedi, par contre, les conditions vont radicalement changer, avec l'arrivée d'une perturbation active, accompagnée de vent fort. 30 à 50 cm sont attendus au dessus de 2200/2400 m. De nombreuses accumulations et plaques à vent fragiles vont se former en altitude, surtout dans les versants froids. Quelques unes de ces plaques pourront se rompre naturellement dans les pentes les plus chargées. De dimanche à mardi, compte tenu du refroidissement marqué attendu, la neige va rester froide et légère dans les versants ombragés, abrités du vent, ainsi qu'à haute altitude dans les versants ensoleillés. Quelques coulées ou petites avalanches naturelles pourront se produire naturellement dans les pentes et couloirs raides à la faveur des éclaircies, mais le risque principal restera le déclenchement d'une plaque à vent récente dans les pentes raides.

Thabor

Vendredi, le risque d'avalanche reste très faible. Samedi, par contre, les conditions vont radicalement changer, avec l'arrivée d'une perturbation active, accompagnée de vent fort. 30 à 50 cm sont attendus au dessus de 2200/2400 m. De nombreuses accumulations et plaques à vent fragiles vont se former en altitude, surtout dans les versants froids. Quelques unes de ces plaques pourront se rompre naturellement dans les pentes les plus chargées. De dimanche à mardi, compte tenu du refroidissement marqué attendu, la neige va rester froide et légère dans les versants ombragés, abrités du vent, ainsi qu'à haute altitude dans les versants ensoleillés. Quelques coulées ou petites avalanches naturelles pourront se produire naturellement dans les pentes et couloirs raides à la faveur des éclaircies, mais le risque principal restera le déclenchement d'une plaque à vent récente dans les pentes raides.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


La neige perturbe la circulation dans les cols savoyards

Les premières véritables chutes de neige de cet automne 2016 sur les massifs de Savoie ont obligé depuis hier soir de fermer à la circulation le col de l'Iseran situé à 2764 m entre Maurienne et Tarentaise. Tandis que le col du Petit Saint Bernard à 2188 m entre la France et l'Italie l'est depuis ce matin comme le célèbre col du Galibier (2642 m) et celui du Mont Cenis dans l'après-midi. En revanche, le tunnel du Galibier (2556 m) est resté ouvert à la circulation. Ces cols vu que la météo va s'améliorer pourraient rouvrir ce vendredi matin, voire samedi. le centre Météo France de Bourg Saint Maurice annonce des chutes de neige vendredi au-dessus de 2700 m d'altitude et au-dessus de 2000 m près des frontières italiennes. Le week end à venir verra le temps nettement s'améliorer sur les Alpes avec le retour du soleil. le vent va faiblir et les températures vont regagner quelques degrés puisque l'on attend près de 18° vers 1000 m et  9 à 12° vers 2000 m. Il faudra avancer dans la saison pour relever des chutes de neige plus significatives.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Vigilance orange pluies et orages sur l'Ardèche

L'épisode pluvio-orageux est en cours. Il est d'activité modérée et il devrait s'atténuer, voire se terminer, en deuxième partie de nuit.


Situation actuelle :
Un épisode pluvieux et orageux s'est mis en place sur l'Ardèche par le sud dans le courant de l'après-midi de ce mercredi.
Il touche progressivement l'ensemble du département, même si les pluies les plus intenses et continues concernent, comme à l'accoutumé, principalement la partie cévenole, au sud-ouest du département, où il est tombé 30 à 70mm (ou litres d'eau/m²) depuis la mi-journée de mercredi.
Au cours des 12 dernières heures, on a ainsi relevé 75mm à Laveyrune et 60mm à Lanarce, 50mm à Mazan, 46mm à Saint-Etienne-de-Lugdarès.
Ailleurs sur le département, il est tombé 5 à 20mm en général (sauf au nord qui n'est pas encore touché).
Au cours des prochaines heures, il devrait encore tomber 20 à 60mm par endroits, avec des intensités possibles, sous les orages de 20 à 40mm/h.
Au total, cet épisode pluvio-orageux d'une douzaine d'heures devrait donner des cumuls de l'ordre de 70 à 100mm en général sur les Cévennes ardéchoises (voire très localement 120 à 150mm) : il s'agit d'un épisode cévennol de courte durée et d'intensité modérée, qui en plus tombe sur des sols secs.
Ailleurs sur le département, il devrait tomber ai total 10 à 40mm, voire moins sur la pointe nord.
Ces pluies localement orageuses devraient s'atténuer considérablement en deuxième partie de nuit, de sorte que l'on prévoit de sortir de la vigilance orange à 3h du matin.


Evolution prévue :
Les pluies cévenoles vont continuer à se renforcer. Les plus fortes intensités sont attendues pour la nuit prochaine. Elles déboucheront sur des cumuls compris entre 120 et 160 litres/m² en 12 heures sur les Cévennes ardéchoises.
urs. Il est d'activité modérée et il devrait s'atténuer, voire se terminer, en deuxième partie de nuit.

 
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


ARDECHE : alerte aux inondations - le 14.09.2016 - 08h30

Qualification du phénomène :
Le caractère préoccupant de cet épisode pluvieux est l'abondance des précipitations sur une période relativement brève, le risque d'inondation est élevé, vu la topographie de la zone touchée.

Ardèche : de violents orages attendus

Faits nouveaux :
Ajout ce matin par Météo France de l'Ardèche, des Bouches du Rhône et du Vaucluse dans la liste des départements en vigilance orange pour des orages violents et des inondations. Cette vigilance court jusqu'à jeudi 4 h du matin.


Situation actuelle :
Les pluies orageuses ont commencé à balayer l'Aveyron et l'Hérault en cette fin de nuit. Sur le haut Languedoc, on a déjà relevé 45 mm dont 40 mm en une heure, sous un premier orage.


Evolution prévue :
PLUIE-INONDATION et ORAGES :
Aveyron : De nouvelles vagues pluvieuses et temporairement orageuses se succèderont au cours de la journée de mercredi. Ces pluies modérées à temporairement fortes donneront, par accumulation, des quantités importantes en particulier sur la partie est du département des Monts de Lacaune au causse du Larzac : les cumuls prévus atteignent 50 à 80 mm, localement 160 mm sur la bordure sud-est, avec des valeurs horaires parfois voisines de 30 à 50 mm.
Languedoc, Cévennes, basse vallée du Rhône : Un épisode méditerranéen, pluvieux et orageux très actif se met en place ce mercredi matin sur une partie est du Languedoc. Les orages seront localement forts, accompagnés parfois de grêle, de rafales de vent mais seront surtout caractérisés par des pluies abondantes et intenses. Les fortes pluies orageuses concerneront aussi bien les zones de plaine et littorales que le relief des Cévennes.
Les intensités pluvieuses atteignent 40 à 60 mm par heure, avec des cumuls de 80 à 100 mm possibles en 2 à 3 heures. Les quantités de pluies sur l'épisode pourront atteindre souvent 60 à 100 mm, ponctuellement 100 à 140 mm, 120 à 180 mm sur le Massif Central, les Cévennes gardoises et ardéchoises.
Les pluies orageuses se décaleront ensuite vers PACA.
Le Vaucluse et les Bouches du Rhône sont rajoutés en fin de matinée. Les cumuls attendus sur ces départements seront de l'ordre de 60 à 80 mm en deux à 3 heures avec des valeurs, atteignant 100 à 120 mm sur l'épisode, sous les orages les plus forts et les moins mobiles.


 
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Fin de suivi pour l'Ardèche et l'Ain.


Les orages se décalent vers l'est et ont cessé à l'ouest de la vallée du Rhône. Ils se situent actuellement sur un axe Montélimar-Chamonix. Si bien que Météo France a levé il y a une heure la vigilance orange pour l'Ardèche et l'Ain. Dans notre département, la partie Bresse a été bien arrosée en fin d e journée avec plus de 25 mm localement. A 21 h, les orages avaient quitté le département.
On a observé des rafales jusqu'à 72 km/h à Montélimar et des cumuls de pluie de 15 à 20 l/m² en moins d'une heure.


Evolution prévue :
L'activité électrique est encore soutenue par endroit avec des fortes intensités de pluie, voire de la grêle.
Cette ligne orageuse intense sera suivie de pluie. Accalmie de l'activité orageuse en deuxième partie de nuit même si quelques coups de tonnerre sont encore possibles.
La limite pluie/neige étant élevée (3700 puis 3500m) une réaction sur les torrents de haute montagne est à surveiller.
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Les premières pluies orageuses ont abordé l'Auvergne et la Loire.


Evolution prévue :
La vigilance orange vient officiellement de débuter sur les 6 départements du Centre Est.Une ligne orageuse va se former de l'Ardèche à l'Ain en fin d'après-midi, puis traverser les départements plus à l'Est. Au passage de cet axe orageux on attend une forte activité électrique, de la grêle par endroits, des intensités de précipitations de 20 à 50 mm en 1 ou 2 heures et des rafales de vent pouvant atteindre voire dépasser les 100 km/h.
Cette ligne orageuse intense sera suivie de pluie. Accalmie de l'activité orageuse en deuxième partie de nuit même si quelques coups de tonnerre sont encore possibles.
La limite pluie/neige étant élevée (3700 puis 3500m) une réaction sur les torrents de haute montagne est à surveiller. Dans les autres départements placés en vigilance jaune, des cellules plus isolées mais ponctuellement violentes sont également envisageables, notamment sur le Sud-Est du Rhône.
Depuis la fin de la matinée, le temps est devenu de plus chaotique dans notre département de l'Ain. En ce milieu d'après-midi, quelques pluies sont signalées sur la partie ouest. Le vent a viré au secteur NO le long du couloir de la rivière d'Ain. Les températures après avoir grimpé jusqu'à 26° tout à l'heure commencent à reculer. A cette heure-ci, on ne relève plus que 21° sur Pont d'Ain notamment. Pour le moment, les modèles numériques tablent toujours d'ici minuit sur des cumuls suivant les secteurs compris entre 15 et 30 mm.
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Alertes aux orages dans l'Ain
 
Dimg/photonews/2016/01/vigi04082016.jpgans son bulletin de 6 h ce matin, Météo France a placé 6 de nos départements en vigilance orange pour un risque de violents orages en fin de journée et soirée. Cela concernera l'Ain, la Savoie, la Haute Savoie, l'Ardèche et la Drôme. Cette vigilance débutera à compter de 16 h et ce jusqu'à minuit. On attend entre 15 et 25 mm sur l'Ain côté précipitations. Mais cela pourra varier d'un secteur à l'autre.
La perturbation présente sur la France ne donne en cette fin de nuit que quelques pluies faibles, qui s'étirent du Poitou-Charentes aux Ardennes. Cependant, une réactivation de ces pluies est en cours par l'Atlantique.
De l'air plus frais s'est infiltré sur le nord-ouest de la France à l'arrière de cette perturbation, et de l'air nettement plus chaud persiste à l'avant du Sud-Ouest jusqu'au flanc est du pays. Ce contraste de températures va contribuer à la dégradation orageuse attendue en deuxième partie de journée.


Evolution prévue :
Des orages s'organisant en lignes vont se mettre en place en milieu d'après-midi, du Massif Central à la Bourgogne et jusqu'au Nord-Est. Les orages les plus forts sont attendus en fin d'après-midi et en soirée, sur un axe allant de la vallée du Rhône jusqu'aux Savoies. Cet axe se décalera ensuite rapidement vers les Alpes et plus au sud.
On attend une activité électrique très marquée, avec de la grêle par endroits, des cumuls de précipitation pouvant en une ou deux heures donner des valeurs conséquentes de 20mm à 50mm (avec une éventuelle réaction sur les torrents de haute montagne à surveiller), ainsi que des violentes rafales de vents, pouvant très ponctuellement atteindre voire dépasser les 100 km/h.
Cet épisode orageux devrait être caractérisé par son côté bref mais localement virulent.
Dans les départements placés en vigilance jaune pour les orages, des cellules plus isolées mais ponctuellement violentes sont bien sûr envisageables.

En attendant cette dégradation, le temps est calme ce matin avec des températures en fin de nuit très respirables. On relève dans la plaine de l'Ain 13 à 14°. En journée, à l'avant des orages, l'air chaud envahira la région comme hier et l'on attend encore des pointes jusqu'à 30°. On a relevé 31,1° ce mercredi à Ambérieu. Demain, on notera une nette baisse du mercure; à peine 25° en journée avec encore des nuages en matinée et quelques ondées résiduelles. Le week end verra le temps à nouveau très ensoleillé et les maximales repartiront à la hausse. Un temps beau et chaud qui doit se poursuivre en début de semaine prochaine.
 
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Une quinzaine de personnes électrisées

Le violent orage qui s’est abattu sur la Drôme provençale hier après-midi a eu des répercussions sur le challenge international de moto-cross qui se déroulait aux Granges-Gontardes. La foudre est tombée sur un poteau à proximité de la foule. Près de 300 personnes se trouvaient sur le site au moment de l’orage. Une quinzaine d’entre elles ont ressenti l’onde de choc et ont été électrisées. Les gendarmes de Donzère étaient présents au moment de cet orage. Les secours ont immédiatement été déclenchés et pompiers et Samu ont pris en charge les personnes qui avaient été choquées par la foudre. Trois blessés ont été transportés à l’hôpital de Montélimar pour des examens de contrôle mais leur état ne suscitait aucune préoccupation. Ces orages se sont abattus dans le couloir rhodanien en dévut d'après-mdi. Ils ont aprfois laissé d'importants cumuls de précipitations avant de s'évacuer en fin de journée vers les Alpes.


---------------------------------------------------------------------

Ain : la foudre s'abat sur une habitation dans le pays de Gex

Les orages qui ont se sont mis en place dès midi hier sur l'ouest de l'Ain se sont déplacés ensuite vers l'est. Ils ont occasionné parfois de bonnes précipitations comme le long de la rivière d'Ain. Et parfois avec beaucoup d'intensité électrique au point de provoquer quelques dommages dans le pays de Gex sur la commune de Sergy en début d'après-midi. La foudre s’est en effet abattue sur une maison du quartier du Pontenay : en l’espace de quelques minutes, le pavillon occupé par deux personnes s’est alors embrasé.

Ces dernières ont juste eu le temps de quitter les lieux avant de prévenir les secours qui sont arrivés rapidement pour circonscrire le sinistre. Malgré leur intervention, la maison a été en grande partie détruite par les flammes. Les deux occupants fort heureusement n’ont pas été blessés mais ont été fortement choqués par ce sinistre.

A noter que dans la nuit de samedi à dimanche, les orages ont bien arrosé le sud du Bugey avec près de 35 mm tombés sur le secteur de Belley.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

Quelques valeurs remarquables de novembre

TMax : 26,4°C Montélimar le 02/11/1924)
TMax : 23,2°C (Ambérieu le 12/11/1995)
-------------------------------------
TMin : -9,4° (Lyon Bron le 30/11/1925)
TMin : -13,2°C (Bourg St Maurice le 30/11/1978)
--------------------------------------------------------
Précipit. mensuelles : 10,8 mm (Chambéry -  novembre 1978) 

C'était hier.....

1957-2.jpgAu moment de Noël, l'Auvergne se retrouve paralysée par d'abondantes chutes de neige. Plusieurs villages se retrouveront isolés. A découvrir ici.

9 janvier : le Suran en crue dans l'Ain.

Notre grand dossier

http://info.meteoalpes.com/img/glaciers.jpgQuel avenir pour nos glaciers des Alpes ? :

En marge de la COP21, Météo01 vous présente un dossier spécial complet sur la situation de nos glaciers alpins actuels et jette un regard sur ce que pourrait être l'avenir si le réchauffement s'amplifie alors que les impacts sont déjà bien réels.A lire également la rencontre avec un glaciologue qui jette un regard sur ce qui se passe ailleurs dans le reste du monde.

dossiercomplet.jpg

Voir la suite Lire la suite

Revues de presse

dl38-14-01-2017.jpg

A la Une de la presse régionale ce premier trimestre 2017, réactualisée chaque semaine si nécessaire !

details2.jpg

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 2.03 secondes