Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - 23 juillet 1906 : la trombe de Modane
 

 
Vous êtes ici :   Accueil » 23 juillet 1906 : la trombe de Modane
Twitter


La trombe de Modane (23 juillet 1906)


Un torrent qui déborde . Village envahi par les eaux, maisons détruites; communications coupées avec l' Italie et 5 victimes sont les conséquences de la trombe d' eau qui s' est abattue ce 23 juillet sur la région de Modane faisant suite à un violent orage  de pluies et de grêles qui dura près de 30 min.. Le Charmaix ( qui est avec l' Arc l' autre cours d' eau qui traverse le secteur en ayant pris sa source depuis les glaciers) s 'est rapidement transformé en un torrent impétueux roulant des blocs de pierre énormes. A 15 h il était à sec; 2 heures plus tard la catastrophe survint. Il ne tarda pas à déborder et en quelques minutes la commune des Fourneaux située à 1100 m d' altitude et à seulement 3 km de Modane fut inondée depuis le plan d' Aval à proximité de la gare jusqu' aux portes d' une usine. La route de Modane étant barrée, la population très affolée dut s' enfuir en masse vers la gare et le Replaton. L' aspect de la commune fut épouvantable. Rares sont les habitations qui ne furent pas inondées ( 6 tout au plus) et envahies par les boues ( jusqu' à 60 cm d' épaisseur au niveau de l' église) .Les rues et les jardins furent transformés en ruisseaux ou en mares. Partout régna la plus grande dévastation. La garnison de Modane ( relayée ensuite par le Génie de Grenoble et les chasseurs alpins de Lanslebourg) apporta son sauvetage et son secours à la population qui se massa ensuite sur les hauteurs, pour faire face au fléau de l' eau. Dès les premières constatations on releva une immense désolation du paysage. Cette catastrophe causa de nombreux dégâts au point que 100 000 mètres cubes de terre sont tombés dans la vallée. Les communications avec l' Italie ont été absolument interrompues par voie ferrée ( la gare de Modane étant isolée du reste du réseau) ou par route. Les dégâts ferroviaires ont été considérables (enterrée par plus de dix mètres de gravier, sur une longueur d'un kilomètre ) si bien que les trains pour l' Italie sont détournés vers Vintimille. Un pont fut emporté et la ligne coupée entre La Praz et Modane. Une scierie fut emportée ( une autre entreprise a vu ses canalisations d' eau coupées)  alors que plusieurs maisons menaçaient de s' effondrer. Au total 50 furent détruites ou inhabitables. C' est donc toute la campagne environnant Fourmeaux qui fut très impactée. On estima les dégâts à plus de 2 millions de francs où l' on ne trouva même plus la trace de certaines maisons. Ce village de 1500 habitants se souviendra longtemps de ce 23 juillet 1906.  Les pompiers ont procédé au déblaiement avec beaucoup de courage et d'énergie. La voie ferrée a été rétablie au bout d'un mois. Les habitants de Fourneaux ont dû déblayer plus de trois cent cinquante mille mètres cubes de boue et de blocs de pierre.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Revues de presse

La météo vu par la presse régionale (Le Progrès, le Dauphiné, Journal du Bugey....)

Chroniques météo
AIN

Retrouvez toutes les pages pour le département de l'Ain

Allier
Ardèche
Cantal
Drôme
Haute Loire
Haute Savoie
Isère
Jura
Loire
Puy de Dôme
Rhône
Savoie
Région
Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 0.15 seconde