Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - Orages du 30 juin 1953
 

 
Vous êtes ici :   Accueil » Orages du 30 juin 1953
Twitter


30 juin 1953 : violents orages dans la région

De violents orages se sont abattus sur notre région et même au-delà  à la toute fin du mois de juin (le 29 ) et surtout le lendemain. Dans l' Ain les orages du 30 ont quitté un arrosage à haute dose après une journée de chaleur bien lourde sans faire de dommages. Mais ailleurs dans la région la situation ne fut pas la même. Dans la région de Beaune, au soir du 29, entre 20h30 et 22 heures, de véritables trombes d 'eau accompagnées de grêle transformèrent les rues en véritables torrents. La foudre tomba en différents points causant des dégâts aux toitures et aux installations électriques. Des inondations se sont produites un peu partout. Le village de Pommard fut très éprouvé. La plupart des caves ont été inondées. Parfois on mesura jusqu' à 2 m d' eau; la RN a été coupée en maints endroits; des murs de clôtures se sont effondrés; des chemins de vignes furent submergés par des centaines de m3 de terre et de pierre. On relevait parfois des hauteurs de gravats de 1,50 m. Des vignes du bas côteau ont disparu; en haut du côteau les ceps furent déracinés. On estima cette catastrophe plus gravissime que celle de 1931 avec des millions de dégâts.
Dans la soirée du mardi 30, un très violent orage toucha la ville de Chalon sur Saône, la privant de lumière pendant une heure. Les égoûts ne pouvaient plus dégager et absorber le flot des eaux amassées un peu partout et de nombreuses files de voitures et de camions attendaient que la circulation soit rétablie.
A Lyon, une pluie torrentielle s' abattit, provoquant des inondations. Les pompiers durent intervenir à Vénissieux où la centrale électrique menaçait d' être envahie par les eaux. Toujours dans la Capitale des Gaules 2 fillettes furent touchées par la foudre aux Halles. A Villeurbanne la foudre brisa de nombreuses cheminées. A Oullins, de gros dégâts furent constatés. En Maurienne le soir une véritable trombe d' eau  s' est abattue en diverses parties. De nombreuses routes furent coupées. Mardi vers 20 h30 la foudre tomba aussi dans notre département de l' Ain comme sur Buellas sur une exploitation agricole. Batiment et fourrages furent détruits malgré l' intervention rapide des pompiers de la commune et celle de Polliat. Les dégâts furent assez importants alors que cette année 1953 est marquée par une disette fourragère. A Neuville les Dames 2 jeunes taureaux furent foudroyés alors qu' il s' étaient abrités sous un buisson. On suppose que ces bêtes touchaient la clôture métallique lorsque la foudre les frappa.
Dans la nuit du 2 au 3 juillet de nouveaux orages firent leur apparition. La région de Bourg en Bresse connut des trombes d' eau à nouveau.


 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Revues de presse

La météo vu par la presse régionale (Le Progrès, le Dauphiné, Journal du Bugey....)

Chroniques météo
AIN

Retrouvez toutes les pages pour le département de l'Ain

Allier
Ardèche
Cantal
Drôme
Haute Loire
Haute Savoie
Isère
Jura
Loire
Puy de Dôme
Rhône
Savoie
Région
Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 0.18 seconde