Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - Les orages du 19 août 1958
 

 
Vous êtes ici :   Accueil » Les orages du 19 août 1958
Twitter


Les orages du 19 août 1958



Tout au long de cette journée du 19 août il a plu sans discontinuer sur toute la région lyonnaise. La pluie qui tomba avec abondance et ne connaissait que de brèves accalmies était accompagnée de fréquents coups de tonnerre. En moyenne vallée du Rhône notamment dans le secteur de Valence, un violent orage de grêle s' abattu sur les coups des 11 h 30. Il n' a duré que 15 minutes mais cela suffisait pour faire des dégâts car on releva des grêlons de taille d' oeufs de pigeon. Mais le secteur le plus éprouvé en vallée du Rhône par l' orage fut dans un quadruilatère entre Loriol-PeOuzin-Beauchastel, Charmes et Livron. Ici les dégâts ont été importants dans les agglomérations avec des vitres et verrières cassées, tubes fluorescents arrachés aux devantures des magasins. A Livron, les toitures furent pas mal endommagées. Ce fut aussi une catastrophe pour les exploitations agricoles. Toujours à Livron, l' orage devait toucher certains secteurs plus sérieusement que d' autres. Les quartiers des Pommiers et de la Domazanne ainsi que les Petits Robins furent les plus éprouvés. L' agglomération et les côteaux jusqu' à St Genis devaient également subir un orage très violent. L' écorce de certains arbres fut littéralement déchiquetée et pelées et plusieurs vignes saccagées. A Romans, toujours dans la Drôme, la grêle causa d' importants dommages en fin de matinée. Un orage d' une extrême violence s' est abattu sur cette ville et ses environs. Une véritable bourrasque de vent suivie d 'une forte chute de grêle violente ainsi que d ' une pluie diluvienne ravagea toute la région. L' orage gagna par la suite St Donat, puis Tain et Valence avant de reprendre en début d' après-midi dans le Royans. Les grêlons étaient tels qu' ils atteignaient la grosseur d' un oeuf et leur chute si violente brisa toutes les vitres non protégées surtout sur les façades au sud et au sud ouest. Les batiments publics, les écoles,  les églises  ont subi ainsi d' importants dégâts tout comme plusieurs usines où les verrières furent littéralement bombardées. De nombreuses fenêtres d' appartements ont été aussi endommagées et l' on a noté plusieurs blessés légers par des bris de vitres ou même des chocs de grêlons. Les vitriers pouvaient se frotter les mains tant ils furent débordés de demandes. Les jardins et les cultures en particulier la vigne et le tabac ont été ravagés dans une importante quantité.
La région d' Evian ne fut pas épargnée non plus où une pluie de grêlons gros comme des oeufs de pigeon s' est abattue en peu de temps sur la ville. L' établissement thermal a subi des dommages où les 2 grandes verrières centrales intérieures couvrant une surface de 327 m2 ont été en partie détruites en quelques instants.

Mots-clés associés

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Revues de presse

La météo vu par la presse régionale (Le Progrès, le Dauphiné, Journal du Bugey....)

Chroniques météo
AIN

Retrouvez toutes les pages pour le département de l'Ain

Allier
Ardèche
Cantal
Drôme
Haute Loire
Haute Savoie
Isère
Jura
Loire
Puy de Dôme
Rhône
Savoie
Région
Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 0.66 seconde