Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - 3 avril 1964 - La Drôme ravagée par la grêle
 

 
Vous êtes ici :   Accueil » 3 avril 1964 - La Drôme ravagée par la grêle
Twitter


3 avril 1964 : Montélimar et sa région ravagées par la grêle


La région de Montélimar a subi ce vendredi 3 avril 1964 une catastrophe climatique d' une énorme ampleur. Tous les vergers et les récoltes maraîchère furent saccagés par la grêle. Les dégâts furent énormes.
La Drôme ne devint qu' un spectacle de désolation dans ses vergers de la région montilienne. Nombreux étaient les arboriculteurs à déclarer n' avoir jamais vu un orage de grêle aussi violent dans leur vie. Le lendemain de cette catastrophe, il était encore impossible d' évaluer le montant des dégâts tant il s' avèrerait gigantesque. La catastrophe dépassera en ampleur tout ce que l' on peut imaginer. Les jeunes rameaux des arbres fruitiers ont été cassés et hachées menus; les fleurs jonchaient les terres. Les bourgeons ont littéralement éclaté sous les grêlons et l' on pouvait les ramasser à la pelle sous les platanes. Ce sont surtout les pêchers et les abricotiers qui ont le plus souffert et dans certains secteurs comme au domaine du Grand-Blafray situé entre Montélimar et Chateauneuf du Rhône, on estimait que la prochaine récolte de pêches serait détruite au minimum à 90 %; c' est dire les dégâts subits. Les vergers de poiriers et de pommiers ont aussi souffert et il fallait attendre 15 jours environ pour savoir su les bourgeons meurtris pourraient quelque peu repartir. Ces dégâts ont été considérables également dans la région du Teil et jusqu' à Baix où au quartier de La Roche les plantations ont subi un véritable pilonnage de grêlons plus gros que des oeufs de pigeons. Dans cette même commune, la façade d 'une habitation fut dégradée par les grêlons et de nombreuses ampoules électriques ont été pulvérisées dans les rues.
Les cultures maraîchère n' ont pas été épargnées bien évidemment. Elles ont aussi été saccagées. Les serres furent très fréquemment pulvérisées et toutes les jeunes pousses ont été littéralement massacrées. Les dégâts se chiffraient très vite déjà à des dizaines de millions de francs.
Les passages de grêle accompagnés d' un vent violent de secteur sud ont touché d' autres secteurs comme Donzère. C' est tout un axe Montélimat-Le Pouzin jusqu' à Beauchastel et St Péray qui a été balayé par ce mur de grêle. Dans la région valentinoise (Livron, Loriol, Soyons, St Péray) les grêlons étaient accompagnés d 'une pluie violente et les dégâts furent ainsi moins conséquents. La grêle a été moins intense dans la vallée de l' Eyrieux jusqu' à St Sauveur de Montagut, point limite de cet orage. Là encore, des grêlons mélangés à de la pluie ont provoqué un allégement des pêchers mais pas de gros dégâts sur les plantations. A Montélimar, il faut noter que des vérandas à verre martelé ont été fendues ou cassées.


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager

Précédent  
  Suivant

Revues de presse

La météo vu par la presse régionale (Le Progrès, le Dauphiné, Journal du Bugey....)

Chroniques météo
AIN

Retrouvez toutes les pages pour le département de l'Ain

Allier
Ardèche
Cantal
Drôme
Haute Loire
Haute Savoie
Isère
Jura
Loire
Puy de Dôme
Rhône
Savoie
Région
Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 1.14 secondes