Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - Déluge sur la région lyonnaise - 14 septembre 1975
 

 
Vous êtes ici :   Accueil » Déluge sur la région lyonnaise - 14 septembre 1975
Twitter


14 septembre 1975 : trombes d' eau sur la région


Ce 14 septembre restera comme une journée bien agitée. De véritables trombes d' eau se sont abattues toute la journée sur une grande partie de la région Rhône Alpes et même au-delà. A Lyon, entre 7 h du matin et 16 h, il est tombé 40 mm de précipitations soit près de la moitié de la moyenne mensuelle; 20 mm supplémentaires le lendemain. A la station de St Exupéry, c' est même 60 mm que l' on a relevé sur cette journée. A Villeurbanne des rues furent coupées comme l' avenue Salengro où même les bus avaient du mal à passer. Des caves ont aussi été inondées et les pompiers furent débordés d' appels.
Ainsi, une centaine d 'interventions ont eu lieu sur tout le territoire de la communauté urbaine de Lyon. Les perturbations ont été nombreuses sur les routes. Les égoûts ont refoulé, provoquant plusieurs dizaines de cm d' eau dans plusieurs rues. Les chaussées inondées obligèrent les automobilites à abandonner leur véhicule enr aison des moteurs noyés. Lyon a été touchée mais surtout l' agglomération comme Vaulx en Velin, Vénissieux, Chassieur, dans les hôpitaux des charmettes et de Jules Courmont. Plus de 40 cm d' eau ont envahi les rues du 4 août et du 1er mars à Villeurbanne, proche de la cité de la Perralière. A Lyon, les égoûts ont débordé rue de la Gaîté et les caves ont été inondées. A Villeurbanne, les rues Perrin, Salengro ont été coupées et le boulevard Laurent Bonnevay a connu des perturbations suite à ces fortes pluies à caractère orageux le plus souvent où la circulation fut déviée entre les ponts de Cusset et Croix Luizet. Egalement les trémies du pont Clémenceau et du boulevard Bonnevay ont été inondées ainsi que celle du centre commercial de la Part Dieu dans le 3e. Ce mauvais temps engendra des accidents notamment sur la RN 6 à Champagne au Mont d' Or et l' autre sur le CD 42. Fort heureusement, la situation sur les secteurs inondés commençait à s' améliorer en fin de journée. Les 40 mm tombés à Lyon Bron furent presque l' équivalent de la moitié des pluies d 'un mois normal (85 mm).
Ce mauvais temps s' est aussi manifesté sur le massif des Alpes. Des pluies diluviennes se sont abattues dans la région de Grenoble avec près de 50  mm en quelques heures, sur le massif de Belledonne et sur l' Oisans. La neige est même tombé sur ce dernier massif au-dessus des 2000 m d' altitude. Il neigeait encore en soirée. La neige a aussi faiblement recouvert le col du Lautaret à 2058 m de haut.

 


 

Stations

Précipitations du 14 septembre 1975

Lyon-Bron

42 mm

Lyon St Exupéry

60 mm

Grenoble St Geoirs

49 mm

Besançon

33 mm

Dijon

29 mm

Mâcon

28 mm

Bourg St Maurice

13 mm

Montélimar

102 mm

Mots-clés associés

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Revues de presse

La météo vu par la presse régionale (Le Progrès, le Dauphiné, Journal du Bugey....)

Chroniques météo
AIN

Retrouvez toutes les pages pour le département de l'Ain

Allier
Ardèche
Cantal
Drôme
Haute Loire
Haute Savoie
Isère
Jura
Loire
Puy de Dôme
Rhône
Savoie
Région
Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 0.64 seconde