Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - Actualités météo

 
 

Alerte info :  aucune alerte en cours dans la  région.

 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités météo
La tendance météo

previ.jpgUn week end pascal plutôt frais :C'est un temps qui ne sera pas vraiment aux tisons mais tout de même assez frais pour ce dimanche de Pâques. Si la journée de samedi sera la plus douce et la plus belle de ces 3 jours, dimanche on attend le passage d'une perturbation. Les maximales ne dépasseront plus les 10° en plaine et la neige est attendue en moyenne montagne. Lundi, nuages et soleil au programme avec un mercure en hausse. Une nouvelle dégradation interviendra avant le soir. Les jours suivants s'annoncent encore assez perturbés avec de fréquentes précipitations; sous forme de neige dès 1500 à 1800 m. Une bonne nouvelle pour la fin de saison dans les hautes stations.

Voir la suite Lire la suite

Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Pratique

previ.jpgLes premières neiges ont fait leur apparition dès cette fin novembre sur tous nos reliefs à relative basse altitude. Ce fut déjà pour beaucoup l'occasion de parer leurs véhicule de pneus hiver. Mais encore faut-il adopter même avec cet équipement de bons réflexes de conduite.

reportage.jpg

Reportages photos

photoneige.jpg

 Nos reportages photos et randos

sur Photorandos.fr

Twitter

Actualités météo
rss Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://www.meteoalpes.com/data/fr-news.xml


Nette baisse des rivières
 

Météo France a levé à minuit la vigilance orange dans le département du Jura pour de fortes pluies et des risques d'inondations. Ila encore plu la nuit dernière mais de façon bien plus faible.Une nouvelle perturbation va atteindre ce département cet après-midi : les pluies deviennent à nouveau soutenues, poussées par un fort vent d'ouest, mais les quantités attendues sont plus faibles avec 15 à 20mm en 12 h entre mardi midi et le milieu de nuit de mardi à mercredi.

Dans l'Ain, la décrue est d'ores et déjà entamée pour tous les cours d'eau avec des précipitations en net recul la nuit dernière. L'Ain a regagné son lit cette nuit et ce matin il affiche un débit de 540 m3/sec à 7 h. La crue biennale a finalement été évitée. Même constat pour l'Albarine qui est montée jusqu'à près de 90 m3/sec en débit hier après-midi; proche de sa crue quinqunennale. Même s'il y a eud es débordements, nous avons été loin des crues des années 1990 et 1991 où l'on avait approché des 300 m3/sec. Il n'en demeure pas moins que dans les secteurs les plus bas de son cours, l'Albarine est sortie de son lit commer à Chaley où elle a envahi le terrain de football ainsi que le camping. A St Rambert en Bugey, les habitants regardaient hier avec une certaine inquiétude la montée de la rivière qui avait causé tant de dommages par le passé. Aujourd'hui, la décrue devrait s'amplifier avec un temps moins humide alors qu' hier il est tombé sur le plateaud 'Hauteville plus de 60 mm de précipitations. De quoi bien finir un mois qui partait pour être très déficitaire. C'est en effet dans la partie Bugey, le haut comme le sud que les cumuls de pluies ont été les plus conséquen,ts hier. A Belley, on a relevé une quarataine de millimètres ce lundi alors que sur les plateaux comme à Innimond on était déjà à 60 mm à 8 h du matin. Plus à l'est, dans la région de Bellegarde, là aussi les cumuls ont été importants si bien que la Valserine a atteint son niveau le plus haut depuis ces 25 dernières années avec un débit de 223 m3/sec. Le redoux a amplifié la crue en faisant fondre la neige sur les hauteurs. Mais on fut loin fort heureusement des niveaux du siècle où en février 1990 le débit avait grimpé jusqu'à 358 m3/sec. La situation à la baisse engagée cette nuit devrait se poursuivre également pour la Valserine même si la neige va continuer à fondre sur les massifs jurassiens.

-------------------------------------------------------------------------- 

POINT CRUES

 Sur les reliefs de l'Est, des précipitations importantes ont été observées durant la nuit de dimanche à lundi. Depuis lundi matin, pas de réelle accalmie sur ces reliefs, les pluies restent faibles à modérées. En soirée de lundi à mardi, de nouvelles faibles pluies ont touché essentiellement le sud du massif du Jura et le nord des Alpes. Mardi, aucunes pluies significatives ne sont attendues sur l'ensemble des bassin.Les crues formées se propagent vers l'aval. Sur le bassin du Doubs amont, la restera à la stabilisation tendance à la stabilisation ce mardi matin. Sur le tronçon de la Loue, la décrue se généralise. La vigilance jaune sera levée à la carte de 10H.Sur le bassin de l'Ain, les niveaux ont atteint leur maximum en soirée de lundi. La tendance est à la décrue généralisée. La vigilance jaune sera levée à la prochaine carte de 10H.Sur le bassin du Haut Rhône, les affluents sont orientés à la baisse depuis le milieu de nuit de lundi à mardi. Cette tendance va s'accélérer dans la la journée de mardi. Sous l'affluence de l'augmentation des débits sortant du Léman les niveaux du Rhône resteront quasi stables mardi. Sur le Rhône à l'aval de l'Ain, les resteront quasi stables mardi.

 

Tronçon : Doubs en amont de la Loue : Des réactions en lien avec les fortes pluies de la nuit de dimanche à lundi et l'eau de fonte de la neige ont été observées sur l'amont du bassin. Les pluies de la nuit de lundi à mardi n'ont pas été significatives. La tendance stabilisation ou légère baisse va se poursuivre sur la partie amont du bassin ce mardi matin. A l'aval, la crue se propage en s'atténuant.

 

Tronçon : Loue : Les fortes pluies qui se sont produites sur le Jura durant la nuit de dimanche à lundi ont provoqué une réaction marquée sur l'amont du tronçon. Les pluies attendues dans la nuit de lundi à mardi n'ont pas été significatives et non pas provoqué de nouvelles hausses des niveaux. La tendance à la baisse se généralise à l'ensemble du tronçon. La vigilance jaune sera levée à 10 h.

 

Tronçon : Haut Rhône en amont du Guiers : Après les épisodes pluvieux qui ont arrosé le bassin du Rhône entre dimanche et lundi, la journée de mardi ne devrait voir que de faibles précipitations. Les niveaux et débits du Rhône à Pont de la Loi et à Brens, et de ses affluents, sont restés quasiment stables durant la nuit de lundi à mardi.Les pluies modérées observées cette nuit ne vont pas provoquer de nouvelles hausses. Cependant, l'augmentation des débits sortant du Léman va maintenir les niveaux et débits proches des valeurs observées ce matin. Dans la journée, la baisse des débits des affluents favorisera l'amorce de décrue sur le Rhône.

 

Tronçon : Haut Rhône du Guiers à l'Ain : Après les épisodes pluvieux qui ont arrosé le bassin du Rhône entre dimanche et lundi, la journée de mardi ne devrait voir que de faibles précipitations. Les niveaux et débits du Rhône à Lagnieu ont faiblement augmenté durant la nuit de lundi à mardi. Ils se stabilisent en ce début de matinée.Les pluies modérées observées cette nuit ne vont pas provoquer de nouvelles hausses. Cependant, l'augmentation des débits sortant du Léman va maintenir les niveaux et débits proches des valeurs observées ce matin sur la partie amont du bassin. Dans la journée, la baisse des débits des affluents favorisera l'amorce de décrue sur le Rhône.

 

Tronçon : Ain : Après les épisodes pluvieux qui ont arrosé le bassin du Rhône entre dimanche et lundi, la journée de mardi ne devrait voir que de faibles précipitations qui n'entretiendront pas la crue de l'Ain. A Chazey, on a atteint le maximum de la crue dans les dernières heures avec 900m3/s et 3.55m. La tendance est déjà à la décrue sur l'ensemble du bassin amont de l'Ain.La vigilance jaune sera levée à 10 h.

 

Tronçon : Haut Rhône en aval de l'Ain : Après les épisodes pluvieux qui ont arrosé le bassin du Rhône entre dimanche et lundi, la journée de mardi ne devrait voir que de faibles précipitations. La propagation des crues du Rhône amont et de l'Ain se poursuit ce matin sur le tronçon du Rhône en aval de l'Ain. Mais les débits s'orientent à la baisse sur l'Ain et se stabilisent sur le Rhône en amont de la confluence avec l'Ain. Les niveaux vont encore légèrement progresser durant la matinée de mardi à Lyon, avant stabilisation à partir de la mi-journée.


INTEMPERIES AIN ET JURA : le point du lundi à 22 h

Encore des pluies pour tout ce mardi


Le mauvais temps va persister tout au long de la nuit sur le Jura et la vigilance orange qui va avec. Les rivières de ce département ont fortement gonflé ce lundi, amplifiées par la fonte de la neige au-delà des 1200 m d'alttitude, où les cumuls sont encore importants.

C'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur domaine géographique assez étendu, plus que leur intensité ponctuelle qui font de cet événement est un événement nécessitant une vigilance toute particulière. L'apport dû à la fonte de la neige présente sur le relief, rend cet épisode significatif au niveau des réactions possibles des cours d'eau.

Après une relative accalmie, des pluies à nouveau continues et plus marquées affectent le département du Jura.

Dans les dernières 48h, 130mm d'eau ont été observés dans le secteur des Rousses, 110mm vers Saint-Claude. Au-dessus de 1000 mètres d'altitude, une fonte importante de la neige a été observée, l'eau de fonte venant s'ajouter à la pluie dans le ruissellement. Il reste encore de la neige en quantité significative au-dessus de 1200 mètres.


Evolution prévue : Des pluies soutenues vont affecter le Jura jusqu'en milieu de nuit. On attend d'ici minuit 5 à 10mm de pluie sur une grande partie est du département du Jura (excluant la plaine de Bresse). Au total, sur cette épisode, les quantités pourront atteindre les 50 à 100 millimètres en moyenne et par endroits jusqu'à 100 à 140 millimètres. La fonte de la neige, même si elle ne concerne qu'une aire limitée au-dessus de 1100 à 1200 mètres, peut constituer localement un facteur aggravant. En seconde partie de nuit, les pluies vont s'atténuer : il faudra encore compter 5 à 10mm supplémentaires.

-----------------------------------------------------------------------------------

AIN : trombes d'eau sur le Bugey

 

Dans le sud du département, le Séran et ses affluents sont sortis de leur lit. La RD 105, qui relie Talissieu à Ceyzérieu au lieu-dit Sous la Roche, est submergée et coupée à la circulation. La D37 (Béon Ceyzérieu) commence à être elle aussi submergée.



L'Ain a gagné les rives de Pont d'Ain ce lundi avec un débit approchant des 800 m3/sec.

https://pbs.twimg.com/media/CBXshUeWYAI8ztx.jpg


-------------------------------------------------------------

LE POINT CRUES

Mise à jour des bulletins de prévisions sur les tronçons du Doubs en amont de la Loue, du Haut Rhône et de l'Ain.

Passage en vigilance jaune des tronçons :
- le Doubs en amont de la Loue

Sur les reliefs de l'Est, des précipitations importantes ont été observées durant la nuit de dimanche à lundi. Depuis ce lundi matin, pas de réelle accalmie sur ces reliefs, les pluies restent faibles à modérées. En soirée de lundi à mardi, elles s' intensifieront à nouveau, notamment sur le Jura et les Alpes du Nord avec une limite pluie neige vers 2000m. Les pluies et le vent en moyenne montagne accélèrent la fonte nivale.
Des réactions assez marquées sont observées sur les cours d'eau qui descendent de ces reliefs.
Sur le bassin du Doubs, la hausse des niveaux provoquent des débordements localisés sur le tronçon du Doubs en amont de la Loue.
Sur le bassin de l'Ain, les niveaux de premiers débordements sont attendus en début de soirée de lundi. Durant la nuit de lundi à mardi, la tendance sera à la stabilisation.
Sur le bassin du Haut Rhône, les affluents en hausse jusqu'à la mi journée de lundi amorce une décrue temporaire. Les pluies attendues durant la nuit de lundi à mardi feront repartir les niveaux à la légère hausse. Sur le Rhône en amont de l'Ain, les niveaux n'atteindront pas les niveaux de premiers débordements durant la nuit de lundi à mardi. Sur le Rhône à l'aval de l'Ain, les premiers débordements sont attendus durant la nuit de lundi à mardi.

-------------------------------------------------------------------
 

Tronçon :Doubs en amont de la Loue : Les réactions en lien avec les fortes pluies de la nuit de dimanche à lundi et l'eau de fonte de la neige sont observées. A Voujeaucourt, les niveaux vont se stabiliser autour de 3.70m dans la nuit de lundi à mardi. Selon l'intensité des pluies pluies attendues durant la nuit de lundi à mardi, les niveaux pourront repartir à la légère hausse en fin de nuit. L'onde de crue se propage sur la partie aval du tronçon.

Tronçon :Loue : Les fortes pluies qui se sont produites sur le Jura durant la nuit de dimanche à lundi ont provoqué une hausse des niveaux de la Loue amont. Depuis le début d'après midi de lundi, l'heure est à l'accalmie. Les niveaux sont en cours de stabilisation à Ornans. De nouvelles pluies sont attendues cette nuit. Les niveaux pourront repartir en très légère hausse et proches des niveaux de premiers débordements.

Tronçon :Haut Rhône en amont du Guiers : La perturbation qui a affecté le massif des Alpes entre dimanche et lundi a provoqué la hausse des débits observé en matinée de lundi. Un nouveau passage pluvieux d'intensité modérée arrive en fin de soirée de lundi sur les bassins versants (Arve, Valserine, Fier,...). Les niveaux et débits sont relativement stabilisés en cette fin de journée de lundi à Pont de la Loi et à Brens.
Une nouvelle tendance à la hausse devrait intervenir en milieu de nuit de lundi à mardi sous l'influence du nouveau passage pluvieux. Les niveaux des premiers débordements en Chautagne devraient être approchés mardi matin.

 

Tronçon :Haut Rhône du Guiers à l'Ain : La perturbation qui a affecté le massif des Alpes entre dimanche et lundi a provoqué la hausse des débits observé en matinée de lundi. Un nouveau passage pluvieux d'intensité modérée arrive en fin de soirée de lundi sur les bassins versants (Arve, Valserine, Fier,...). Les niveaux et débits sont relativement stabilisés en cette fin de journée de lundi en Chautagne et à Brens. Le débit du Guiers seront à la baisse durant les prochaines heures. A Lagnieu, les débits et niveaux sont encore en hausse modérée jusqu'en début de nuit de lundi à mardi. Les débits se stabiliseront en fin de nuit de lundi à mardi avant une nouvelle hausse modérée alimentée par les apports amont et les nouvelles pluies..
 

Tronçon :Ain : La perturbation qui a affecté le massif du Jura entre dimanche et lundi est suivie cette nuit de lundi à mardi par une nouvelle perturbation d'intensité plus modérée. Ces pluies ont provoqué une réaction sensible de l'Ain et de ses affluents, notamment la Bienne. Le niveau des premiers débordements sur le tronçon de l'Ain pourra être atteint lundi en fin début de nuit de lundi à mardi. Les débits se stabilisent sur l'amont du bassin de l'Ain et ils vont se stabiliser dans les prochaines heures à Chazey. On ne devrait pas observer une nouvelle hausse en réaction aux pluies attendues cette nuit.
 

Tronçon :Haut Rhône en aval de l'Ain : La perturbation qui a affecté les massifs des Alpes et du Jura depuis dimanche soir a apporté des cumuls de précipitations conséquents et a entrainé une forte réaction du Rhône, de l'Ain et de leurs affluents. Les niveaux resteront orientés à la hausse au cours de la soirée de lundi à mardi sur le Rhône amont et l'Ain. Les niveaux des premiers débordements pourront être approchés au cours de la nuit de lundi à mardi.


Inondations dans le Jura : le point de lundi à 17 h

Jura : vigilance orange maintenue

 A 17 h, Météo France maintient en vigilance orange le département du Jura pour de fortes pluies et ce jusqu'à demain matin. Les précipitations importantes ont été observées cette nuit et sont encore attendues aujourd'hui jusqu'en début de nuit de lundi à mardi sur le département du Jura. C'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur domaine géographique assez étendu, plus que leur intensité ponctuelle qui font de cet événement un événement nécessitant une vigilance toute particulière. L'apport dû à la fonte de la neige présente sur le relief, rend cet épisode significatif au niveau des réactions possibles des cours d'eau.

Depuis hier soir il est tombé de 30 à 60 millimètres d'eau sur une large partie est du département du Jura, localement jusqu'à 70 à 100 millimètres : 78 mm vers St-Claude, 84 mm près de Mignovillard et 105 mm dans le secteur des Rousses, pour les valeurs les plus remarquables. La plaine de Bresse est beaucoup moins touchée. Au-dessus de 1000 mètres d'altitude, une fonte importante de la neige a été observée, l'eau de fonte venant s'ajouter à la pluie dans le ruissellement. Il reste encore de la neige en quantité significative au-dessus de 1200 mètres.


Evolution prévue : Les pluies vont rester soutenues sur le Jura jusqu'en milieu de nuit. On attend d'ici cette nuit encore une trentaine de millimètres de pluie sur une grosse partie est du département du Jura (excluant la plaine de Bresse), localement pouvant aller jusque 40 à 50 millimètres. Au total, en 24h, entre hier soir et ce soir, les quantités pourront atteindre les 50 à 100 millimètres en moyenne et par endroits jusqu'à 100 à 150 millimètres. La fonte de la neige, même si elle ne concerne qu'une aire limitée au-dessus de 1100 à 1200 mètres, peut constituer localement un facteur aggravant.
La nuit prochaine et demain mardi le temps est toujours pluvieux même si les quantités de pluie devraient être moins importantes qu'aujourd'hui.

-----------------------------------------------------------------------

AIN : des pluies également soutenues

Les précipitations ont également été soutenue la nuit dernière et ce matin dans le département de l'Ain , notamment sur la France Est comme sur le plateau d'Hauteville. A la mi-journée, l'Albarine atteignait déjà un niveau de crue biennale et depuis elle continue à monter mais devrait se stabiliser en soirée.

Crue biennale pour l'Albarine avec un débit de 83,5 m3/sec à midi

Permalien de l'image intégrée
 
 
-----------------------------------------------------------------------

LE POINT CRUES

 

Passage en vigilance jaune des tronçons :
- le Doubs en amont de la Loue


Sur les reliefs de l'Est, des précipitations importantes ont été observées durant la nuit de dimanche à lundi. Depuis ce lundi matin, pas de réelle accalmie sur ces reliefs, les pluies restent faibles à modérées. En soirée de lundi à mardi, elles s' intensifieront à nouveau, notamment sur le Jura et les Alpes du Nord avec une limite pluie neige vers 2000m. Les pluies et le vent en moyenne montagne accélèrent la fonte nivale.
Des réactions assez marquée sont observées sur les cours d'eau qui descendent de ces reliefs.
Sur le bassin du Doubs, des débordements localisés sont attendus dans les prochaines 24H sur le tronçon du Doubs en amont de la Loue.
Sur le bassin de l'Ain, les niveaux de premiers débordements sont attendus en début de soirée de lundi. La nuit prochaine, la tendance sera à la stabilisation.
Sur le bassin du Haut Rhône, les affluents en hausse jusqu'à la mi journée de lundi amorce une décrue temporaire. Les pluies attendues durant la nuit de lundi à mardi feront repartir les niveaux à la légère hausse. Sur le Rhône en amont de l'Ain, les niveaux n'atteindront pas les niveaux de premiers débordements durant la nuit de lundi à mardi. Sur le Rhône à l'aval de l'Ain, les premiers débordements sont attendus durant la nuit de lundi à mardi.

Tronçon :Doubs en amont de la Loue :Les fortes pluies qui se sont produites durant la nuit de dimanche à lundi sur le relief du Jura provoque une réaction sur le bassin du Haut Doubs. L'eau de fonte de la neige a pu localement accentuer la réaction. De nouvelles pluies sont attendues durant la nuit de lundi à mardi. Les niveaux de premiers débordements sur le tronçon du Doubs en amont de la Loue sont attendus dans les prochaines 24H.

Tronçon :Loue : Les fortes pluies qui se sont produites sur le Jura durant la nuit de dimanche à lundi ont provoqué une hausse des niveaux de la Loue amont. Depuis le début d'après midi de lundi, l'heure est à l'accalmie. Les niveaux sont en cours de stabilisation à Ornans. De nouvelles pluies sont attendues cette nuit. Les niveaux pourront repartir en très légère hausse et proches des niveaux de premiers débordements.

Tronçon :Haut Rhône en amont du Guiers : La perturbation qui a affecté le massif des Alpes entre dimanche et lundi a provoqué la hausse des débits observé en matinée de lundi. Un nouveau passage pluvieux devrait affecter les bassins versants (Arve, Valserine, Fier,...). Les niveaux et débits se stabilisent en ce début d'après-midi à Pont de la Loi et une tendance à la décrue lente suivra dans l'après-midi. Une nouvelle tendance à la hausse pourrait intervenir en milieu de nuit de lundi à mardi sous l'influence des pluies attendues.

Tronçon :Haut Rhône du Guiers à l'Ain : La perturbation qui a affecté le massif des Alpes entre dimanche et lundi a provoqué la hausse des débits observé en matinée de lundi. Un nouveau passage pluvieux devrait affecter les bassins versants (Arve, Valserine, Fier,...). Les niveaux et débits se stabilisent en amont en ce début d'après-midi en Chautagne et une tendance à la décrue lente suivra dans l'après-midi. Le débit du Guiers devraient désormais s'orienter à la baisse. A Lagnieu, les débits et niveaux resteront à la hausse jusqu'en milieu de nuit de lundi à mardi.
Les débits se stabiliseront en fin de nuit de lundi à mardi avant une possible nouvelle hausse sous l'influence des pluies attendues en journée de mardi.

Tronçon :Ain : La perturbation qui affecte le massif du Jura depuis dimanche soir va encore perdurer toute la journée de lundi. Ces pluies provoquent une réaction sensible de l'Ain et de ses affluents, notamment la Bienne. Le niveau des premiers débordements sur le tronçon de l'Ain pourra être atteint lundi en fin d'après-midi. Une nouvelle perturbation est prévue dans la nuit de lundi à mardi, avec des cumuls moins importants que ceux de la nuit de dimanche à lundi. Les débits actuellement en hausse vont se stabiliser au cours de la nuit de lundi à mardi.

Tronçon :Haut Rhône en aval de l'Ain : La perturbation qui a affecté les massifs des Alpes et du Jura depuis dimanche soir a apporté des cumuls de précipitations conséquents et a entrainé une forte réaction du Rhône, de l'Ain et de leurs affluents. Les niveaux resteront orientés à la hausse au cours de la soirée de lundi à mardi sur le Rhône amont et l'Ain. Les premiers débordements pourront être observés au cours de la soirée de lundi sur le tronçon du Rhône en aval de l'Ain.

------------------------------------------------------------- 

Le carnet d'observations de ce lundi


Voici quelques informations relevées dans le centre Est aujourd'hui :
vent fort sur Bard dans la Loire avec des rafales à 63 km/h ce matin; jusqu'à 71 km/h sur le Puy en Velay. Très gros épisode pluvieux en Savoie nombreuses inondations et crues de ruisseaux ! 107mm à Frontenex, 120mm environ sur Ugine. A Copponex où il est tombé 52 mm durant la nuit, la rivière des Usses est en crue. Pluie abondante cette nuit sur Morzine, jusqu'à 42 mm alors que le vent a soufflé sur les crêtes du Salève, à près de 70 km/h cette nuit. On signale aussi beaucoup de pluie sur le Vercors, 38 mm relevés à Lans à 8 h ce matin ( 43 mm en 12 h sur la région de Grenoble). Beaucoup d'eau aussi sur St Joseph de Rivières, Miribel les Echelles.


LUNDI 10 H : l'Ain placé en vigilance jaune crue

Passage en vigilance jaune des tronçons :
- Loue,
- Ain,
- Haut-Rhône en amont du Guiers
- Haut-Rhône du Guiers à l'Ain
- Haut-Rhône à l'aval de l'Ain


Vigicrues a notamment placé la rivière d'Ain en vigilance jaune ce matin suite aux fortes précipitations tombées cette nuit sur le département du Jura placé en vigilance orange par Météo France.  A 10 h, à Pont d'Ain, le débit atteint les 600 m3/sec pour une côte de 2,20 m même si nous sommes encore loin de la côte d'alerte proche des 900 m3/sec mais qui pourrait être atteinte d'ici la soirée. L'Albarine et le Suran continuent en ce milieu de matinée à progresser. Dans l'Ain, proprement dit, il est également tombé beaucoup d'eau alors que pour le moment une certaine accalmie se fait sentir mais la tendance est encore à la pluie jusqu'à demain soir au moins. Une perturbation active concerne les massifs des Vosges, du Jura et des Alpes depuis dimanche. Dans le massif des Vosges, on attend une accalmie dans la journée de lundi avant le retour d'un nouveau front pluvieux en soirée. Dans le Jura et les Alpes, les pluies seront en revanche continues jusqu'à mardi.
Ces précipitations, conjuguées à la fonte du manteau neigeux encore présent en altitude, provoquent une réaction marquée des cours d'eau de ces régions. La Loue, le haut-Rhône en amont du Guiers le haut-Rhône du Guiers à l'Ain et le haut-Rhône en aval de l'Ain sont placés ce lundi matin en vigilance jaune. Sur les autres cours d'eau surveillés par le SPC Rhône amont-Saône, aucune vigilance particulière n'est requise.

Tronçon : Loue : La perturbation qui affecte les massifs des Vosges et du Jura depuis dimanche soir va encore perdurer toute la journée de lundi dans le Jura.
Ces pluies provoquent une réaction sensible de la Loue. Le niveau des premiers débordements pourra être atteint à partir de lundi à la mi-journée.

Tronçon : Haut Rhône en amont du Guiers : La perturbation qui affecte les massifs des Alpes depuis dimanche soir va encore perdurer toute la journée de lundi. Ces pluies provoquent une réaction sensible du Rhône et de ses affluents (Arve, Valserine, Fier,...). Le niveau des premiers débordements pourra être atteint à partir de lundi à la mi-journée.

Tronçon : Haut Rhône du Guiers à l'Ain : La perturbation qui affecte les massifs des Alpes depuis dimanche soir va encore perdurer toute la journée de lundi.
Ces pluies provoquent une réaction sensible du Rhône et de ses affluents (Arve, Valserine, Fier, Guiers,...). Le niveau des premiers débordements pourra être atteint à partir de lundi à la mi-journée.

Tronçon : Ain : La perturbation qui affecte les massifs des Vosges et du Jura depuis dimanche soir va encore perdurer toute la journée de lundi sur le Jura.
Ces pluies provoquent une réaction sensible de l'Ain et ses affluents, notamment la Bienne. Le niveau des premiers débordements pourra être atteint à partir de lundi à la mi-journée.

Tronçon : Haut Rhône en aval de l'Ain : La perturbation qui affecte les massifs des Alpes depuis dimanche soir va encore perdurer toute la journée de lundi.
Ces pluies provoquent une réaction sensible du Rhône et de ses affluents (Arve, Valserine, Fier, Guiers, Ain,...). Le niveau des premiers débordements pourra être atteint à partir de lundi en fin de journée.


----------------------------------------------------------------

JURA : POINT DE 10 H DE LA VIGILANCE ORANGE


Des précipitations importantes ont été observées cette nuit et sont encore attendues aujourd'hui jusqu'en début de nuit de lundi à mardi sur le département du Jura.
C'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur domaine géographique assez étendu, plus que leur intensité ponctuelle qui font de cet événement un événement nécessitant une vigilance toute particulière. L'apport dû à la fonte de la neige présente sur le relief, rend cet épisode inquiétant au niveau des réactions possibles des cours d'eau.


Situation actuelle : Depuis hier soir il est tombé de 30 à 60 millimètres d'eau sur une grosse partie est du département du Jura, localement jusqu'à 80 à 90 millimètres dans le secteur des Rousses. La plaine de Bresse est beaucoup moins touchée avec des quantités allant de quelques millimètres à une vingtaine de millimètres. Au-dessus de 1000 mètres d'altitude, une fonte importante de la neige a été observée, l'eau de fonte venant s'ajouter à la pluie dans le ruissellement. Il reste encore de la neige en quantité significative au-dessus de 1200 mètres.


Evolution prévue : Aujourd'hui les pluies restent soutenues. On attend d'ici cette nuit encore une trentaine de millimètres de pluie sur une grosse partie est du département du Jura (excluant la plaine de Bresse), localement pouvant aller jusque 40 à 50 millimètres. Au total, en 24h, entre hier soir et ce soir, les quantités pourront aller de 50 à 100 millimètres. La fonte de la neige, même si elle ne concerne qu'une aire limitée au-dessus de 1100/1200 mètres, peut constituer localement un facteur aggravant. La nuit prochaine et demain mardi le temps est toujours pluvieux même si les quantités de pluie devraient être moins importantes qu'aujourd'hui.



Déjà des débordements : Selon le site du Progres.fr, l’alerte a été donnée dès 3 heures du matin par EDF auprès du Codis du Jura et de la municipalité sanclaudienne, la Bienne étant sortie de son lit, suite aux fortes précipitations, associées à la fonte des neiges. Le débit d’alerte de 280 m3/seconde a été atteint au barrage d’Etables. Mais à 3h30 du matin, la Bienne, au niveau du Faubourg Marcel, quartier classé en zone inondable, était à 1 mètre en-dessous de la Côte d’alerte. C’est à partir de 6 heures que l’eau a commencé à déborder sur les parkings du Faubourg Marcel, se propageant véritablement dès 8h30. La municipalité a alors mis en place une déviation par les Pont du gaz et du Faubourg Marcel, interdisant toute circulation automobile.
A 10 heures, 30 cm recouvraient la chaussée au point le plus haut.
En ce milieu de matinée, la Bienne continue de grimper dangereusement avant d'aller gonfler à son tour la rivière d'Ain plus bas. Son débit atteint désormais les 500 m3/sec au poste de Jeurre. La crue quinquennale a été atteinte et la décennale n'est plus très loin et devrait être atteinte pour midi. La côte des 3 mètres a été franchie. On pourrait d'ici ce soir approcher la crue vicennale. A noter qu'il faut être prudent sur la route qui mène à Septoncel où des chutes de blocs de pierre ne sont pas à exclure en raison de l'eau qui descend d'un peu partout. La cascade au chapeau de gendarme est déjà bien conséquente ce matin.


News du 30/03/2015 - 8h30 : Le Jura en vigilance orange ce lundi matin


Météo France a placé le département du Jura en vigilance orange depuis 6 h ce matin et ce jusqu’à 21 h, en prévision de fortes pluies qui ont été déjà bien présentes la nuit dernière. Les départements voisins restant en jaune mais là encore il a plu beaucoup que si qui était prévu. Dans les plaines de l’Ain, il est tombé en une douzaine d’heures l’équivalent de ¼ des pluies mensuelles de mars. L’Ain a déjà réagi cette nuit et a vu son débit multiplié par quatre entre dimanche 15 h et ce lundi à 7 h, passant ainsi de 100 m3/sec à 400 m3/sec. Suran et Albarine sont également en nette hausse. Il faut dire que sur le plateau d’Hauteville, il est tombé entre 20 h hier soir et 8 h ce matin 54,6 mm. Dans le reste du département, on a relevé 38,4 mm à Cessy, 37,2 mm sur Arbent, 37,6 mm dans le Cerdon, 44,1 mm dans le Valromey, 39,8 mm à Bellegarde, 40,4 mm sur Belley et 23,2 mm sur St Rambert en Bugey.  Sous ce mauvais temps, les températures sont par contre assez douces, proches des 10° en plaine.
Des précipitations importantes ont été observées cette nuit et sont attendues aujourd'hui sur le département du Jura. C'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur domaine géographique assez étendu, plus que leur intensité ponctuelle qui font de cet événement un événement nécessitant une vigilance toute particulière. L'apport dû à la fonte de la neige présente sur le relief, rend cet épisode inquiétant au niveau des réactions possibles des cours d'eau.


Situation actuelle :
Depuis hier soir il est tombé de 30 à 50 millimètres d'eau sur une grosse partie est du département du Jura, localement jusque vers 70 millimètres dans le secteur des Rousses. On a enregistré en 12 h 42,6 mm sur la Pesse, 40,6 mm sur Champagnole, 42,6 mm sur St Julien sur Suran, 14,8 mm sur Arbois . La plaine de Bresse est beaucoup moins touchée avec des quantités allant de quelques millimètres à une vingtaine de millimètres. Au-dessus de 1000 mètres d'altitude, une fonte importante de la neige a été observée, l'eau de fonte venant s'ajouter à la pluie dans le ruissellement. Il reste encore de la neige en quantité significative au-dessus de 1200 mètres. Le Doubs voisin n’est pas en reste non plus avec 32 mm à Longevilles, 45,7 mm sur La Boissaude, 30,9 mm sur Pontarlier, 32,5 mm à Epenoy.


Evolution prévue :
Aujourd'hui les pluies restent soutenues. On attend d'ici ce soir encore une trentaine de millimètres de pluie sur une grosse partie est du département du Jura (excluant la plaine de Bresse), localement pouvant aller jusque 40 millimètres. Au total, en 24h, entre hier soir et ce soir, les quantités pourront aller de 50 à 100 millimètres. La fonte de la neige, même si elle ne concerne qu'une aire limitée au-dessus de 1100/1200 mètres, peut constituer localement un facteur aggravant.

La nuit prochaine et demain mardi le temps est toujours pluvieux même si les quantités de pluie devraient être moins importantes qu'aujourd'hui. Ces bonnes précipitations vont réduire le déficit du mois qui s’annonçait très prononcé un peu partout. Il faudra attendre mercredi pour retrouver un temps plus clément. On d’achemine vers un week end de Pâques moins agréable que prévu. Dimanche serait plutôt frisquet avec des ondées. Lundi devrait être plus sec mais avec encore des températures inférieures aux normales saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Quelques valeurs remarquables de novembre

TMax : 26,4°C Montélimar le 02/11/1924)
TMax : 23,2°C (Ambérieu le 12/11/1995)
-------------------------------------
TMin : -9,4° (Lyon Bron le 30/11/1925)
TMin : -13,2°C (Bourg St Maurice le 30/11/1978)
--------------------------------------------------------
Précipit. mensuelles : 10,8 mm (Chambéry -  novembre 1978) 

C'était hier.....

1957-2.jpgAu moment de Noël, l'Auvergne se retrouve paralysée par d'abondantes chutes de neige. Plusieurs villages se retrouveront isolés. A découvrir ici.

9 janvier : le Suran en crue dans l'Ain.

Notre grand dossier

http://info.meteoalpes.com/img/glaciers.jpgQuel avenir pour nos glaciers des Alpes ? :

En marge de la COP21, Météo01 vous présente un dossier spécial complet sur la situation de nos glaciers alpins actuels et jette un regard sur ce que pourrait être l'avenir si le réchauffement s'amplifie alors que les impacts sont déjà bien réels.A lire également la rencontre avec un glaciologue qui jette un regard sur ce qui se passe ailleurs dans le reste du monde.

dossiercomplet.jpg

Voir la suite Lire la suite

Revues de presse

dl38-14-01-2017.jpg

A la Une de la presse régionale ce premier trimestre 2017, réactualisée chaque semaine si nécessaire !

details2.jpg

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 4.61 secondes