Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - Actualités météo

 
 

Alerte info :  aucune alerte en cours dans la  région.

 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités météo
La tendance météo

previ.jpgUn week end pascal plutôt frais :C'est un temps qui ne sera pas vraiment aux tisons mais tout de même assez frais pour ce dimanche de Pâques. Si la journée de samedi sera la plus douce et la plus belle de ces 3 jours, dimanche on attend le passage d'une perturbation. Les maximales ne dépasseront plus les 10° en plaine et la neige est attendue en moyenne montagne. Lundi, nuages et soleil au programme avec un mercure en hausse. Une nouvelle dégradation interviendra avant le soir. Les jours suivants s'annoncent encore assez perturbés avec de fréquentes précipitations; sous forme de neige dès 1500 à 1800 m. Une bonne nouvelle pour la fin de saison dans les hautes stations.

Voir la suite Lire la suite

Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Pratique

previ.jpgLes premières neiges ont fait leur apparition dès cette fin novembre sur tous nos reliefs à relative basse altitude. Ce fut déjà pour beaucoup l'occasion de parer leurs véhicule de pneus hiver. Mais encore faut-il adopter même avec cet équipement de bons réflexes de conduite.

reportage.jpg

Reportages photos

photoneige.jpg

 Nos reportages photos et randos

sur Photorandos.fr

Twitter

Actualités météo
rss Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://www.meteoalpes.com/data/fr-news.xml


AIN : de violents orages de grêle - le 07.07.2015 - 20h00

Plus de 38° et mini-tornade près de Bourg en Bresse

photonews/grelon07072015.jpgCette dernière journée de vigilance canicule va retenir son attention. C’est elle qui nous aura apporté dans le département les températures les plus élevées de la série. Dans plusieurs secteurs, les 38° ont été approchés. Un nouveau record absolu de chaleur est tombé pour un 7 juillet. La station d’Ambérieu, entre 15h et 16 h a vu son thermomètre grimper jusqu’à 38,2° !; pulvérisant le précédent qui datait de 1957 avec ses 33,8°. Il faut remonter au 19 août 2009 pour retrouver une journée aussi torride dans le Bugey où l’on avait enregistré 38,7°. Il faut rappeler que ce 7 juillet comptabilise aussi la minimale la plus élevée également comme nous le relations ce matin. Il n’avait rien d’étonnant à ce que ces records tombent au vu du mercure qui avait pris déjà à midi des allures torrides avec 34 à 35° de la Bresse au Bugey avec un vent de sud qui était loin de rendre l’atmosphère plus respirable. Voici le tour complet des maximales du jour : Ambérieu 38,2°, Pont d’Ain 37°, Ardon 35,5°, St André de Corcy 36,6°, Jasseron 37,4°, Neuville les Dames 37,9°, Thoiry 36,9°, Viriat 37,9°, Etrez 38,1°, St Etienne du Bois 37,6°, Brégnier Cordon 37,8°, Briord 36,8°, Echallon 35,1°, Crozet 1650 m 27,1°, La Vattay 31,1°, Lélex 33,1°, Innimond 32,4°, Ceyzériat 36,8°, Cessy 37,6°, Bellegarde 38,4°, Belley 36,2°, Arbent 37,7°, Hauteville 34,4°, Sutrieu 35,2°, St Rambert en Bugey 38,1°, La Balme sur Cerdon 37,1°, Marlieux 35,5°.

Chaleur : le réseau SNCF qui vacille

Cette chaleur a eu des conséquences sur le réseau SNCF. Une caténaire a cédé sous les fortes chaleurs à hauteur d’Ambérieu. Déjà que le réseau était perturbé entre Lyon Part Dieu et Marseille en raison d’incendies près des voies, où de nombreux trains ont enregistré des retards de plusieurs heures, cette panne a renforcé la pagaille coupant tous les trains en direction d’Annecy, Genève ou Chambéry .  Pour avoir vécu cela, le hall de la gare de Lyon était noir de monde, comme une veille de vacances.  Alors que sur les quais, la température flirtait avec les 40°, la communication de la SNCF  vacillait où les voyageurs n’avaient que très peu d’informations. Certains sont restés plus de 3 h bloqués dans leur TGV en partance pour Genève. La situation n’a commencé qu’à se décanter vers 19 h.


Bugey : des grêlons de près de 2 cm de diamètre

http://meteo01.fr/photonews/orage07072015.jpgDes orages étaient attendus mais pas forcément partout. En tout cas, dans le département, ils ont été entre 16h00 et 18 00 sporadiques mais souvent très violents. Cela a d’abord commencé du côté de Bourg en Bresse à 16h au plan d’eau de Bouvent, balayé en l'espace de cinq minutes par des trombes d’eau, de la grêle et de de fortes rafales de vent qui ont renversé non seulement des arbres comme des platanes mais aussi des bateaux. Quand le temps a commencé à devenir menaçant, Thierry Seyer, le directeur du site a décidé d'évacuer les estivants, au nombre de 400 ce mardi.
Sous l’effet d’un vent violent, la toiture d’un bâtiment s’est tout simplement envolée sans faire heureusement de victimes mais quelques blessés. Le site sera fermé au public ce mercredi et ce jeudi pour permettre aux services de la Ville d'inspecter le parc paysager et de vérifier la sécurité des bâtiments alors que des agents tronçonnaient ce soir les arbres à terre. Sans compter le plan d'eau qui est jonché de détritus. Les forces de sécurité et de secours sont rapidement intervenues sur place. Les pompiers ont dépêché une trentaine d’hommes, dix véhicules parmi lesquels quatre ambulances et deux fourgons pompes-tonnes. Le médecin-colonel a fait dresser un poste de secours dans les locaux du club de voile pour y soigner les blessés. Neuf personnes, des jeunes principalement âgés de 8 à 21 ans, ont reçues des soins. Cinq d’entre-elles ont été légèrement touchées. Quatre autres ont été évacuées, sans gravité cependant, pour des examens au centre hospitalier de Fleyriat et à la clinique Convert. Le préfet de l’Ain, Laurent Bouvet, s’est rendu sur place pour s’assurer qu’il n’y avait pas de victimes gravement affectées. Des équipes d’ERDF sont aussi intervenues pour rétablir l’alimentation électrique, coupée après le sectionnement d’un câble sur la route desservant la base nautique au Nord. Les quantités d'eau tombées sont restées au final peu importantes; on a relevé 9 mm à la station de Ceyzériat toute proche. C'est un des phénomènes les plus difficiles à prévoir et l'on estime celle du jour à une force 1 ou 2. L'orage prit forme du côté du Massif Central avant de traverser le nord du Lyonnais, épargnant la capitale des Gaules qui affichait 38° en plein centre. Pour rappel, une tornade est un important nuage d'orage avec ce que l'on appelle un tuba qui se forme en-dessous, qui vient du sol et qui aspire vers le haut. Les plus conséquentes en France sont plutôt localisées dans le nord avec une force parfois estimée à 4.


Grêlons dans le Bugey et le Cerdon : après la Bresse, une heure plus tard, ce fut au tour du Bugey d’être touché. D’imposants grêlons ont balayé la ville d’Ambérieu. Certains avaient la taille d’un gros pouce. Ce sont surtout les végétaux qui ont subi cette averse violente et fort heureusement de courte durée. Ensuite, cet orage de grêle s’est décalé dans le Cerdon où là encore les grêlons ont mis à mal la végétation. Pluies, grêle et vent violent mais brusque se sont aussi déclenchés sur le secteur d’Oyonnax sans faire là encore de blessés ou de trop gros dégâts même si quelques dommages ont été enregistrés alors que des rafales de 87 km/h se sont produites sur Arbent. 6 bâtiments collectifs gérés par Dynacité ont été endommagés, ce qui regroupe pas moins de 160 logements. Des toitures ont été arrachées sans faire de dégâts sur les véhicules garés, ce qui est miraculeux, et les pompiers ont dû bâcher en urgence. Aucun habitant ne fut à reloger. Désormais, il faudra attendre le passage de l'expert. En revanche, le vent a couché plusieurs pylônes à Sonthonnax-la-Montagne, privant ses habitants d’électricité, a priori jusqu’à ce jeudi
Après ces orages, les températures qui avaient parfois reculé de 10 degrés sont ensuite reparties à la hausse. Ce soir, la chaleur est encore bien présente mais moindre qu’hier à la même heure. Ces orages clôturent cette période de canicule. Il va ainsi s’ensuivre un temps plus conforme à la saison avec des maximales de  26° à 27° ; un sacré recul mais nous reviendrons tout simplement dans les normales saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager


Quelques valeurs remarquables de novembre

TMax : 26,4°C Montélimar le 02/11/1924)
TMax : 23,2°C (Ambérieu le 12/11/1995)
-------------------------------------
TMin : -9,4° (Lyon Bron le 30/11/1925)
TMin : -13,2°C (Bourg St Maurice le 30/11/1978)
--------------------------------------------------------
Précipit. mensuelles : 10,8 mm (Chambéry -  novembre 1978) 

C'était hier.....

1957-2.jpgAu moment de Noël, l'Auvergne se retrouve paralysée par d'abondantes chutes de neige. Plusieurs villages se retrouveront isolés. A découvrir ici.

9 janvier : le Suran en crue dans l'Ain.

Notre grand dossier

http://info.meteoalpes.com/img/glaciers.jpgQuel avenir pour nos glaciers des Alpes ? :

En marge de la COP21, Météo01 vous présente un dossier spécial complet sur la situation de nos glaciers alpins actuels et jette un regard sur ce que pourrait être l'avenir si le réchauffement s'amplifie alors que les impacts sont déjà bien réels.A lire également la rencontre avec un glaciologue qui jette un regard sur ce qui se passe ailleurs dans le reste du monde.

dossiercomplet.jpg

Voir la suite Lire la suite

Revues de presse

dl38-14-01-2017.jpg

A la Une de la presse régionale ce premier trimestre 2017, réactualisée chaque semaine si nécessaire !

details2.jpg

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 0.13 seconde