Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - Retour de l'hiver - 2 mars 1965
 

 
Vous êtes ici :   Accueil » Retour de l'hiver - 2 mars 1965
Twitter


2 mars 1965 : Retour offensif de la neige en Rhône Alpes !

Le mois de février a été plutôt frais d' une manière générale. Mais  l' hiver fait un retour offensif en ce début mars après une fraicheur de saison dans les derniers jours de février. Jusqu' au 9 mars, les températures sont largement sous les normales saisonnières. Les gelées sont parfois fortes; on descend ainsi à près de -7° sur Lyon Bron au matin du 3 mars. Ce jour-là, le mercure ne dépassa pas la barre du 0° en pleine journée. Tout le reste du mois sera printanier surtout en dernière décade où l' on dépassa parfois les 21°. Des niveaux d' un début mai. Mais c' est surtout cette journée du 2 mars qui retint l' attention de ce 1er mois du printemps. En effet, ce jour-là, une abondante neige lourde provoqua de multiples perturbations dans toute notre région. Il neigea durant toute cette journée. Dans les stations de montagne, la couche de neige fraiche frisait par endroit les 60 cm comme sur Morzine. En pleine, cette neige lourde rendit la circulation très difficile dans tous les départements rhônalpins et même au-delà. Elle provoqua tout particulièrement en Haute Savoie d 'importantes perturbations. De nombreux abonnées furent privés de téléphone ou bien d' électricité. De nombreuses usines ont dû fermer leurs portes.
En Savoie et Haute Savoie on releva suivant les secteurs 20 à 40 cm de neige fraiche sur les reliefs. Malgré l' intervention des Ponts et Chaussées pour dégager au plus vite les principaux axes, le risque de verglas resta très éleve et la prudence nécessaire dans les déplacements. Dans tout le Chablais et la région d' Annemasse, la neige lourde provoqua d' importantes perturbations. A Thonon les Bains et sur les rives du lac Léman, 800 abonnées se sont vus privés de téléphone et 1500 foyers n' ont plus eu de courant. Il était impossible de joindre par téléphone les communes de Châtel et d' Abondance. Les trains ont parfois accusé 2 h de retard omme celui en provenance de Paris qui devait regagner Evian. Morzine annonça pas moins de 60 cm de de fraiche poudreuse et Annemasse en releva 20 cm, ce qui ne s' était pas vu durant tout l' hiver. Dans la ville de La Roche sur Foron, plusieurs usines privées de courant ont fermé leurs portes en raison d 'un fil conducteur de 45 000 volts coupé durant la matinée.


Dans l' Ain, toutes les routes se sont retrouvées enneigées et glissantes. Sur la RN 75 entre St Trivier de Courtes et jusqu' à Lagnieu, on notait de la neige fondante; sur la RN 79 neige fondante entre Mâcon et Bourg en Bresse; entre Ceyzériat et la Cluse la route fut enneigée et glissante. Sur la RN 83, neige fondante entre Lyon et Bourg-Coligny. Sur la RN 84, de Lyon à Genève on signala de la neige fondante sur la route; le tronçon entre Montluel et la Suisse étant enneigé et glissant. La route entre Paris et Genève par la Faucille est très enneigée et délicate. Enfin, entre Bourg et Gex, les communications téléphoniques ont été interrompues.


Dans la région lyonnaise, la neige est aussi tombée en abondance et provoqua sur Bron des perturbations dans l' arrivée des avions sur l' aéroport de Bron durant toute la matinée. Une antenne ne fonctionna plus au point que les services de navigation prirent la décision de dérouter le trafic notamment sur Clermont Ferrand Aulnat avant que la panne soit réparée.


Dans le sud de la région, en Drôme et Ardèche, la circulation en plaine fut normale mais sur les hauteurs du Vercors il est tombé entre 20 et 30 cm de neige et sur le haut plateau ardéchois la couche atteignit près de 50 cm. Les RN 535 et 536 après Lachamp-Raphaêl furent fermées; les autres accès montagneux dans ces 2 départements furent dégagés par les chasse-neige.


En Isère, sur les routes de montagne, le trafic devint très vite difficile, pour ne pas dire dangereux en soirée. Sur les routes de Montgenèvre et du col du Lautaret il était nécessaire de se déplacer avec des chaines, la neige tomba en grande abondance. En direction du Col de Porte, les chaines étaient également indispensables à partir de la Chapelle. Sur Chamrousse, le chasse neige tourna constamment pour déblayer la neige importante.


Dans la Loire et la Haute Loire la neige s' accompagna aussi de verglas entre Noirétable et Chabreloche. Le temps y était épouvantable et les déplacements plus que périlleux. Même situation dans le Roannais, à Vendranges et Pin Bouchin. Autres secteurs difficiles : la RN 32 au col de la République et au Bessat, le col du Pertuis et les routes du pays Yssingelais.


Enfin chez nos voisins de l' Allier et de la Saône et Loire, la prudence demeurait nécessaire sur l' ensemble de leur réseau routier et notamment dans la montagne bourbonnaise. Plusieurs Nationales (480,490 et 494) étaient dangereuses d' accès comme dans la région de Donjon ainsi que sur les CD 15 et 21. La RN 6 en Saône et Loire fut déblayée alors que la traversée du Morvan était jugée dangereuse.

 Fin avril, l' hiver nous démontrera qu' il n' avait pas encore dit son dernier mot !; à découvrir dans une prochaine chronique !.


 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager

Précédent  
  Suivant

Revues de presse

La météo vu par la presse régionale (Le Progrès, le Dauphiné, Journal du Bugey....)

Chroniques météo
AIN

Retrouvez toutes les pages pour le département de l'Ain

Allier
Ardèche
Cantal
Drôme
Haute Loire
Haute Savoie
Isère
Jura
Loire
Puy de Dôme
Rhône
Savoie
Région
Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 0.18 seconde