Météo Rhône-Alpes -Auvergne - Toute l'info météo de l'Auvergne aux Alpes. - Le déluge des 27 et 28 juin 1981
 

 
Vous êtes ici :   Accueil » Le déluge des 27 et 28 juin 1981
Twitter


Temps de Toussaint en plein été  ! : pluie, neige et inondations ( 27 au 29 juin 1981)


Pour le premier week end des départs en vacances en 1981, le temps était digne d' un début novembre. Il est tombé des trombes d' eau sur la région; des routes ont été coupées et inondées. On a relevé de nombreux accidents un peu partout en raison de l' état des chaussées. Et pour corser le tout, la neige a même fait son grand retour en moyenne montagne.
 
Les 27 et 28 juin, des conditions météorologiques désastreuses touchèrent notre région Rhône Alpes loin d' un temps d' été. Pendant 48 h les précipitations abondantes  ( 56,8 mm à Bron dans le Rhône en 24 h) eurent beaucoup d 'impacts sur le trafic routier en cette période estivale et nécessitèrent une mobilisation de tous les services d ' urgence de la région. De plus, ce mauvais temps s' accompagna de températures extrêmement fraiches pour la saison, dignes d'un mois d' avril ( le 28 juin le mercure n' atteint même pas les 16° à Lyon Bron et même les 13° dans le courant de la journée). On dénombra en grande quantité des accidents de la circulation tant à Lyon que sur l' ensemble du réseau routier régional. L' autoroute A7 a dû être fermée à la hauteur de St Rambert d' Albon où 20 voitures et un camion furent impliqués. On nota plusieurs blessés. Dans l' agglomération lyonnaise, les trombes d' eau ont inondé des caves et des greniers et posa des soucis au niveau des trémies. Sur la rive gauche du Rhône, sous le pont de la Boucle, l' eau dépassait la hauteur des 30 centimètres, les égoûts ayant été engorgés.

Sur la RN 6, à Bron, la chaussée s' affaissa sur une largeur de 60 cm et 40 de profondeur avaneue Roosevelt. Nombreuses difficultés sur les autoroutes A6 et A7 à la suite de collisions. Plusieurs km de bouchons se sont produits  sous le tunnel de Fourvière. Les chaussées ont été inondées dans les secteurs de Chassieu, Meyzieu et communes environnantes. Entre 8h du matin et 17 h le soir, on a relevé pas moins de 40 millimètres de pluies tombés sur l' agglomération lyonnaise.

Dans le département de l' Ain, la RN 84 fut coupée dans l' après-midi entre Beynoste et Dagneux; une déviation fut mise en place par la RN 83 en raison d 'une accumulation de l' eau sur le chantier de l' autoroute A42; l' eau ruisselant des collines proches provoqua un débordement qui submergea les axes proches. Il faut dire qu' une pluie très abondante n' a pas cessé de tomber durant toute la journée du dimanche. On ne comptait plus les dérapages, les collisions sur le réseau. A Bourg en Bresse, plusieurs accès ont été bien inondés le dimanche comme sur l' avenue Maginot.


La neige a refait son apparition en montagne au point qu' il a fallu fermé au trafic le col du Galibier en raison de fortes chutes de neige. Et dans la nuit du dimanche au lundi, les flocons sont tombés dès 1500 m d' altitude sur les Alpes comme sur Chamrousse où les pentes ont été recouvertes de 3 à 5 cm au matin à seulement 1650 m d' altitude et où le mercure s' approchait du 0°. En haute altitude, ces chutes de neige ont atteint parfois les 30 à 40 centimètres de cumuls. La température affichait -15° à 3000 m d' altitude dans le massif de l' Oisans, selon des alpinistes. ce fut pour eux le retour de conditions quasi hivernales.
En Ardèche et Haute Loire, on craignait d ' importantes inondations.

Il a fallut attendre au moins 72 heures pour retrouver un temps plus clément sur la région et surtout plus chaud.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



Partager

Précédent  
  Suivant

Revues de presse

La météo vu par la presse régionale (Le Progrès, le Dauphiné, Journal du Bugey....)

Chroniques météo
AIN

Retrouvez toutes les pages pour le département de l'Ain

Allier
Ardèche
Cantal
Drôme
Haute Loire
Haute Savoie
Isère
Jura
Loire
Puy de Dôme
Rhône
Savoie
Région
Express,express...

Description de cette image, également commentée ci-aprèsAIN : c'est sûrement l'une des conséquences du changement climatique. Le département a été placé officiellement en surveillance renforcée du moustique tigre comme 7 autres nouveaux départements. Il s'agit d'anticiper tout risque de chikungunuya et de dengue. Cette décision confirme ainsi la progression de plus en plus vers le nord du pays. On compte déjà 28 départements dans lesquels l'insecte est maintenant implanté.

JURA : ça chauffe !. le 7 décembre dernier, le département a enregistré des températures dignes d'un début avril avec 15,2° à Lons, 14,4° à Dôle, 14,1° à Champagnole, 16° à Arbois et 11,5° à la Pesse; soit 7° au-dessus des normales. Mais aucun record n'a été enregistré. Les récentes chutes de neige ont pâti du récent redoux même si ce week end des 12-13, on pouvait encore pratiquer du ski dans la forêt du Massacre tout particulièrement. Sur les pentes du Crêt de Chalam à plus de 1500 m d'altitude, il ne restait plus guère de neige ce samedi 12. Et pas de neige en vue jusqu'à Noêl au moins.

Voir la suite Lire la suite

Nos sites partenaires : Meteo01 -   Photorandos.

 

Document généré en 2.4 secondes